Accueil du site > Articles > Capitaine Thomas Sankara
Capitaine Thomas Sankara
Publié le : mardi 24 novembre 2015
Sortie nationale 25 novembre

Un film de Christophe Cupelin, Suisse, 2014, 90’

Sortie natio­nale 25 novem­bre 2015

SYNOPSIS

Thomas Sankara devient pré­si­dent de la Haute-Volta à la faveur d’un coup d’Etat le 4 août 1983. Une année après, il marque défi­ni­ti­ve­ment l’his­toire et l’iden­tité de son pays en le rebap­ti­sant "Burkina Faso", lit­té­ra­le­ment la "Terre des Hommes intè­gres".

Bien au-delà des fron­tiè­res de son pays, il a repré­senté un immense espoir pour une grande partie de la jeu­nesse afri­caine. Il a conduit une révo­lu­tion "démo­cra­ti­que et popu­laire", et apporté davan­tage de pro­grès pour les popu­la­tions pen­dant les quatre années de sa pré­si­dence que durant un demi-siècle de colo­ni­sa­tion fran­çaise.

Sa poli­ti­que d’affran­chis­se­ment du Burkina Faso, qui pro­meut notam­ment l’auto­suf­fi­sance de la nation sur le plan ali­men­taire, l’amène à pren­dre radi­ca­le­ment posi­tion contre toute forme d’influence impé­ria­liste ou néo­co­lo­niale, et lui fait adop­ter un dis­cours sans amba­ges à l’égard des puis­sants de son époque.

Sankara tente de réfor­mer en pro­fon­deur la société civile, qu’il consi­dère comme encore figée sur le modèle féodal, en lut­tant contre les iné­ga­li­tés entre hommes et femmes, l’anal­pha­bé­tisme, la cor­rup­tion, les pri­vi­lè­ges des fonc­tion­nai­res… Encourageant le peuple bur­ki­nabé à repren­dre le pou­voir sur sa propre des­ti­née, il asso­cie les citoyens à son combat contre la mal­nu­tri­tion, la soif ou la dif­fu­sion des mala­dies.

Mais en dépit des succès appa­rents et de la popu­la­rité de sa révo­lu­tion, Sankara est contesté en cou­lis­ses. Il est brus­que­ment assas­siné le 15 octo­bre 1987 lors d’un coup d’Etat que l’on dit orga­nisé par Blaise Compaoré, l’homme qu’il consi­dé­rait comme son frère, actuel pré­si­dent du Burkina Faso. Le nou­veau régime s’efforce ensuite d’effa­cer le sou­ve­nir de quatre années de pré­si­dence Sankara.

Aujourd’hui, à tra­vers un mon­tage d’archi­ves rares méti­cu­leu­se­ment ras­sem­blées, le réa­li­sa­teur Christophe Cupelin offre une vision com­plète de l’héri­tage intel­lec­tuel et poli­ti­que de ce chef d’Etat aty­pi­que. En confé­rant à son docu­men­taire l’éner­gie d’un mani­feste punk, entre idéa­lisme et ironie, il res­ti­tue fidè­le­ment l’aty­pisme de ce chef d’Etat, per­cu­tant dans son action comme dans ses propos.

Vingt-sept ans après sa dis­pa­ri­tion tra­gi­que et offi­ciel­le­ment non élu­ci­dée, ce film donne enfin à voir et à enten­dre la parole de Thomas Sankara, l’un des plus impor­tants lea­ders afri­cains du 20ème siècle.

LE REALISATEUR

Né à Genève en 1966. Cinéaste indé­pen­dant. Vit et tra­vaille entre le Nord (Genève) et le Sud (Burkina Faso). Premières images en Super-8 au Burkina Faso en 1985. Diplôme de l’école supé­rieure d’art visuel à Genève en 1993. Co-fon­da­teur de Laïka Films en 1993. Responsable du Cinéma Spoutnik à Genève de 1991 à 1994, pro­gram­ma­teur jusqu’en 1998.

Filmographie

- 2012 Capitaine Thomas Sankara de Christophe Cupelin docu­men­taire – DCP – 90’ – fran­çais
- 2006 Kononga de Christophe Cupelin docu­men­taire – vidéo – 29’ – mooré et fran­çais
- 2002 Y’a per­sonne ? de Christophe Cupelin docu­men­taire – vidéo – 14’ – fran­çais
- 1997 Dondoli studio de Christophe Cupelin et Philippe Ciompi docu­men­taire – 16mm – 28’ – fran­çais et dioula
- 1990 Plume avait un peu mal au doigt de Christophe Cupelin fic­tion – 16mm – 10’ – fran­çais

FICHE TECHNIQUE

Scénario & Réalisation : Christophe Cupelin
Image & Son & Montage : Christophe Cupelin
Montage son & Mixage : Philippe Ciompi, Perspective Films
Son addi­tion­nel : Philippe Ciompi, Christophe Cupelin Enregistrements au Burkina Faso, 1985-1991
Musique addi­tion­nelle : Fela Kuti, The Ex
Postproduction : Freestudios, Genève
Production : Akka Films, Nicolas Wadimoff / Laïka Films, Christophe Cupelin
Coproduction :Radio Télévision Suisse - Unité des Films Documentaires, Irène Challand & Gaspard Lamunière
Distribution France : ven­dredi 10 rue Moinon • 75010 Paris
Marie Vachette marie@­ven­dre­di­ven­dredi.fr
Distribution inter­na­tio­nale : Doc & Film International Rue Portefoin 13 • 75003 Paris • France Tél : +331 42 77 56 87 • Fax : +331 42 77 36 56 www.docand­film.com

Laisser un commentaire

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75