Accueil du site > Fiches des Films > PARIS SELON MOUSSA
PARIS SELON MOUSSA
deCheik Doukouré
Publié le : mardi 7 février 2006

un film deCheik Doukouré







SYNOPSIS

Le conseil des anciens d’un vil­lage de Guinée décide d’envoyer l’agri­culteur Moussa Sidibé à Paris avec pour mis­sion d’y ache­ter une nou­velle moto­pompe pour irri­guer les champs de leur coo­pé­ra­tive. Arrivé en France, Moussa se fait voler la moitié de l’argent qui lui a été confié. Il se trouve alors confronté à des situa­tions tota­le­ment inat­ten­dues, papiers, arna­ques, boulot et décou­vre tous les pro­blè­mes liés à l’immi­gra­tion. Il croise sur sa route, notam­ment, des sans-papiers afri­cains qui occu­pent une église.

LE REALISATEUR

Après des études de let­tres moder­nes et au conser­va­toire en France, Il débute en 1970 une car­rière de comé­dien. Scénariste par la suite, il écrit " Bako, l’autre rive " en 1977, co-écrit " Black mic-mac " en 1985. Il signe " Blanc d’ébène " en 1991, long métrage de fic­tion. Cheik Doucouré fonde la maison de pro­duc­tion Bako Production en 1993 et réa­lise " Ballon d’or ". " Paris selon Moussa " est son der­nier long métrage ou il reçu le prix de la meilleure inter­pré­ta­tion mas­cu­line au Fespaco 2003. Il tra­vaille actuel­le­ment au scé­na­rio d’une série pour la télé­vi­sion.

CRITIQUES DE PRESSE

La beauté du film, c’est cette volonté qui anime Moussa. Face à un monde cor­rompu, il reste droit et loyal. Le film est à la fois drôle et pro­fond. Tout en finesse, Cheik Doukouré traite un sujet déli­cat : l’immi­gra­tion. Les foyers, le tra­vail au noir, les sans-papiers de l’église Saint-Bernard… Sans juge­ment, mais avec fer­meté, il aborde tous les pro­blè­mes qui y sont liés. Africains et occi­den­taux ne sont pas épargnés.

A tra­vers le regard naïf et sin­cère de Moussa, le réa­li­sa­teur pose le dif­fi­cile pro­blème de la perte d’iden­tité. L’inté­gra­tion ou la désin­té­gra­tion, s’inter­roge-t-on, en regar­dant les rava­ges de l’occi­den­ta­li­sa­tion. Moussa décou­vre cette France, pays de tous les fan­tas­mes. Ses amis exilés se sont "inté­grés". Il n’aura de cesse d’essayer de les convain­cre de ren­trer au vil­lage. Leur rôle est là-bas.

"Paris selon Moussa" reste émouvant et sur­pre­nant. Les films où l’Afrique regarde l’Occident sont assez rare pour man­quer celui-ci.
Isabelle Audin (Clap Noir).

Africultures
Ce cri de révolte contre la situa­tion faite aux sans-papiers et aux immi­grés en géné­ral est tout à l’hon­neur du réa­li­sa­teur qui a le cou­rage de s’atta­quer à un sujet sen­si­ble. Tandis que les seconds rôles, sou­vent sté­réo­ty­pés pour faire vibrer la corde humo­ris­ti­que, res­tent peu cré­di­bles, Moussa sur­monte sans grande dérive les épreuves pour­tant ter­ri­bles qu’il doit affron­ter, aidé par une Nathalie ren­contrée quand le hasard fait bien les choses. Mais il trouve son épaisseur humaine dans son opti­misme, son sens du devoir, de la jus­tice et de la com­mu­nauté ; il est, à l’image du réa­li­sa­teur, une force tran­quille, à la fois doux et décidé. Sa déter­mi­na­tion fait écho à celle des sans-papiers en lutte pour leurs droits. Le film trans­met ainsi une série de mes­sa­ges bons à écouter et cons­ti­tue en défi­ni­tive un net aver­tis­se­ment aux Africains tentés par l’aven­ture euro­péenne aussi bien qu’un regard sen­si­ble sur la situa­tion des immi­grés en France. Etant donnée l’actua­lité poli­ti­que et sociale du pays des droits de l’homme, ce regard afri­cain de l’inté­rieur vient remet­tre les pen­du­les à l’heure et ne peut lais­ser indif­fé­rent.

Sidawya
Le film a des images et des paro­les qui sus­ci­tent en vous l’indi­gna­tion et la colère quant au sort réservé aux Africains qui entrent illé­ga­le­ment en France.

FICHE TECHNIQUE

Scénario : Cheik Doukouré, Danielle Ryan
Avec Elisabeth Vitali , Cheick Doukouré , Vincent McDoom , Mariam Kaba, Suzanne Kouamé
Images : Hugues de haeck
Montage : Michèle Robert
Musique : Hélène Blazy
Coproduction : Les films de l’Alliance (France), Bako pro­duc­tions (Guinée)
Distribution : Les Films de l’Alliance

Les films de Cheik Doukouré :
Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75