Bénarès
Barleen pyamootoo
Publié le : 2005

Un film de Barleen pya­moo­too, île Maurice,2005, 80’

Sortie fran­çaise le 29 mars 2005






Synopsis

Mayi et Nad, deux jeunes amis insé­pa­ra­bles, pro­fi­tent d’une somme d’argent gagnée aux cartes pour pren­dre la route de la ville loin­taine St Louis. A bord du pick-up de Jimi, un chauf­feur de qua­rante ans leur aîné, ils tra­ver­sent l’île en quête de jeunes femmes à rame­ner au vil­lage pour un soir.

Sur le chemin du retour, les quatre jeunes gens vont se décou­vrir sous l’oeil amical de Jimi, en même temps qu’ils redé­cou­vri­ront la beauté de leur île. Ecumant les routes de ce joyau de ver­dure et de végé­ta­tion tro­pi­cale, ils échangent leurs his­toi­res sim­ples, faites de sou­ve­nirs nos­tal­gi­ques, de doutes, de rêves de voyage... A la tombée de la nuit, le silence et la pénom­bre enve­lop­pent le convoi et l’inti­mité s’ins­talle peu à peu entre nos pro­ta­go­nis­tes.

Critique

Surprenant hybride entre huis clos et road movie, Bénarès nous emmène dans un voyage qui semble devoir être sans fin.

Pour le spec­ta­teur, c’est d’abord un por­trait de l’île que nous offre ce trajet inter­mi­na­ble de la ville au vil­lage. Entre flore luxu­riante et tem­ples hin­dous, entre les récits de sou­ve­nirs loin­tains d’un ancien tra­vailleur agri­cole et le prag­ma­tisme libéré d’une jeune pros­ti­tuée de 16 ans, c’est un tour d’hori­zon d’une culture métis­sée et hété­ro­clite qui nous est pro­posé. L’écrin de ver­dure pré­ser­vée que semble être cette île aux pay­sa­ges fée­ri­ques se révèle petit à petit dans sa moder­nité asser­vie aux contrain­tes de l’économie glo­ba­li­sée. Portrait d’une jeu­nesse tiraillée entre iso­le­ment et sou­mis­sion impuis­sante aux réa­li­tés de la vie moderne.

Sophie Perrin (Clap Noir)

Le pre­mier film mau­ri­cien

"C’est le pre­mier film d’un réa­li­sa­teur mau­ri­cien, inter­prété par des comé­diens mau­ri­ciens et tourné en créole mau­ri­cien. On peut s’en étonner, mais il faut savoir que le cinéma coûte cher et que l’île Maurice est encore aujourd’hui un pays pauvre, sur le plan économique, comme sur le plan cultu­rel : cela fait peu de temps que nous sommes quel­ques écrivains mau­ri­ciens à être publiés en France. Il y a bien eu, dans les années 1940, Malcolm de Chazal ou Loïs Masson, mais ils vivaient en France... Je sen­tais qu’il fal­lait que je tourne ce pre­mier long métrage et qu’ensuite les choses seraient plus sim­ples, que peut-être d’autres envies de cinéma naî­traient..."

Barleen Pyamootoo

Le réa­li­sa­teur

Né le 27 sep­tem­bre 1960 à l’île Maurice. Après une Maîtrise en Lettres Modernes et un Diplôme d’Etudes appro­fon­dies (D.E.A.) en Linguistique, il devient ensei­gnant de Français et de Littérature (France et Ile Maurice).
En 1995, il est éditeur à l’Ile Maurice (envi­ron 20 titres parus). Il écrit Bénarès en 1999 et Le tour de Babylone en 2002. Il signe en 2005 son pre­mier film, Bénarès.

Fiche tech­ni­que

Auteur/Réalisateur : Barlen Pyamootoo
Avec : Davidsen KAMANAH, Sandra FARO, Jérôme BOULLE, Kristeven MOOTIEN, Vanessa LI LUN YUK, Danielle DALBRET
Directeur de la Photographie : Jacques Bouquin
Montage : Annette Dutertre
Son : Bernard Aubouy
Montage Son : Vianney Aubé
Mixage : Dominique Vieillard
Musique : Ernest Wiehe
Producteurs : Joël Farges & Elise Jalladeau
Production : ARTCAM INTERNATIONAL
Ventes étranger : Pyramide International, http://www.pyra­mi­de­films.com

Les films de Barleen pyamootoo :
Les autres films
4
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75