Clap départ du 20ème Fespaco
Publié le : vendredi 14 décembre 2007
Fespaco 2007






Ils étaient quel­que 30 000 spec­tac­teurs à venir assis­ter à la céré­mo­nie d’ouver­ture du Fespaco. Concert, spec­ta­cle son et lumière, cho­ré­gra­phie avec des che­vaux étaient au pro­gramme.

« Le Fespaco est vital pour le cinéma afri­cain. Donnez lui le souf­fle de la vie par la richesse de vos œuvres et par votre pré­sence ». Ces mots de la Ministre bur­ki­nabé de la culture, des arts et du tou­risme lors de l’ouver­ture offi­cielle de la 20ème édi­tion du Fespaco sont un appel à tous les réa­li­sa­teurs afri­cains à entrer de plain pied dans cette nou­velle ère mar­quée par la diver­sité cultu­relle.

A la suite des dis­cours pro­to­co­lai­res, le pré­si­dent du Faso a donné le clap départ des fes­ti­vi­tés. Cette soirée fut aussi l’occa­sion pour l’UNESCO de donner une dis­tinc­tion au Fespaco pour la qua­lité du tra­vail fait pour le cinéma afri­cain. La médaille Fellini est décer­née pour la troi­sième fois à un fes­ti­val après celui de Cannes et de Marrakech.

Après un hom­mage visuel aux pion­niers du Fespaco et aux illus­tres cinéas­tes dis­pa­rus, une pro­jec­tion des bandes annon­ces des films en com­pé­ti­tion a été faite. Le pré­si­dent Blaise Compaoré a tenu à féli­ci­ter les réa­li­sa­teurs pré­sents à la céré­mo­nie.

Clap départ du 20ème fes­paco

Si diver­sité cultu­relle rime avec bras­sage cultu­rel, les spec­ta­teurs pré­sents au Stade du 04 août de Ouagadougou les ont bien vécus. En effet, après avoir appré­cié la qua­lité de la musi­que tra­di­tion­nelle et moderne bur­ki­nabé, une troupe venue de la Polynésie fran­çaise, pré­ci­sé­ment de Tahiti a montré à tra­vers chants et danses que la culture est un mode d’expres­sion uni­ver­sel et un pro­duit qui peut s’appré­cier par­tout dans le monde. Les ouga­lais ont for­te­ment applaudi la danse des guer­riers mais aussi la danse de la fleur esquis­sée par des char­man­tes femmes des îles.

Rappelons que c’est le célè­bre musi­cien came­rou­nais Manu Dibango qui est le pré­si­dent d’hon­neur du 20ème fes­ti­val. La dix neu­vième édi­tion était sous la pré­si­dence de l’acteur fran­çais Richard Bohringer.

La télé­vi­sion bur­ki­nabé a assuré une retrans­mis­sion sur les fré­quen­ces inter­na­tio­na­les par satel­lite

Souleymane Soudre Mao Achille Kouawo

www.clap­noir.org

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75