Accueil du site > Archives > 2006 > Silence, ça tourne !
Silence, ça tourne !
Publié le : mercredi 24 janvier 2007
Reportage sur le tournage du film de Cheik Fantamady Camara : "Il va pleuvoir sur Conakry"

Cheik Fantamady Camara vient de tourner son premier long métrage « Il va pleuvoir sur Conakry » en Guinée. Le film raconte l’histoire amoureuse d’un journaliste caricaturiste Bibi, fils d’un Imam et de son amie, informaticienne Kesso, tombée enceinte de lui. Didier Berghounoux, photographe connu des cinéastes africains, était sur le tournage à Conakry. Il nous présente ses clichés comme un carnet de voyage aux souvenirs impérissables.

Le film raconte l’his­toire amou­reuse d’un jour­na­liste cari­ca­tu­riste Bibi, fils d’un Imam et de son amie, infor­ma­ti­cienne Kesso, tombée enceinte de lui. Tous les deux for­ment un couple moderne. L’Imam, impré­gné de ses convic­tions reli­gieu­ses et gar­dien de la tra­di­tion ances­trale de son vil­lage ne veut pas d’un enfant né hors mariage pour ne pas salir sa lignée avec un bâtard.

Conflit de géné­ra­tions et réflexion sur l’évo­lu­tion des tra­di­tions sont au menu de cette saga fami­liale.

Didier Berghounoux, pho­to­gra­phe connu des cinéas­tes afri­cains, était sur le tour­nage à Conakry. Il nous pré­sente ses cli­chés comme un carnet de voyage aux sou­ve­nirs impé­ris­sa­bles.


© DB


© DB - A. Ogou, S.D. Kouyaté, T. Kpomahou, A. Diallo et Cheick

Un tour­nage en Afrique pour un pho­to­gra­phe c’est tou­jours une for­mi­da­ble expé­rience. La tête tourne, que d’images dans le champ et le hors-champ !

C’est mon cin­quième long-métrage sur le conti­nent et ma pre­mière fois en Guinée à Conakry.


© DB - La scripte Isabelle Chesneau et Cheick F Camara


© DB - Le chef-opé­ra­teur Robert Millié et Bah, assis­tant caméra

Le maté­riel prises de son et image est tout numé­ri­que, s’il est mis à rude épreuve, cha­leur et humi­dité, un zest de pous­sière, tout fonc­tionne !

Dans un pays où il n’y a du cou­rant que la nuit et sou­vent via un groupe de relais, c’est sou­vent le casse-tête pour le back-up de l’ingé-son ou la charge des bat­te­ries de la caméra.


© DB - Bily Touré, perche


© DB - Tella Kpomahou et la chef maquilleuse Pinda Diakité

Sur le pla­teau l’ambiance est fra­ter­nelle "Ountanara" en Soussou "On est ensem­ble" pour le meilleur et pour le pire.

Fatigue, nuits, horai­res déca­lés, l’acci­dent d’un chauf­feur, la panne du groupe, sou­ri­res, ren­contres, danser au maquis, dégus­ter un foutou banane, faire de belles images, raconter une belle his­toire, pala­brer avec un poli­cier zélé, c’est un shaker d’inten­tions, d’émo­tions.


© DB - Alexandre Ogou dans le rôle de Bibi


© DB - Moussa Keita dans le rôle de Karamo, l ?Imam

Les tech­ni­ciens vien­nent d’un peu par­tout, Sénégal, Mali, Guinée, France, Burkina Faso, chacun conte ses anec­do­tes, on rit, on boit un bon pre­mier, on s’énerve, on s’embrasse, on râle, on par­tage nos vies, nos expé­rien­ces et on s’enri­chit.


© DB - A gauche, Arone Camara du Sénégal, Chef Machino-Electro


© DB - Ahmat Mahamat du tchad, régis­seur géné­ral

4 h du mat sur le décor d’un vil­lage, une cen­taine d’enfants les yeux illu­mi­nés au pre­mier rang, les anciens debout der­rière, contem­plent ce ballet agité et coor­donné, le chef élec­tro qui apporte un pro­jec­teur HMI en urgence.


© DB


© DB - Ibrahim Doumbouya (Doum) du Sénégal Machino-Electro

La cos­tu­mière les traits tirés qui recoud un énième bouton, la régie qui pré­pare la dixième ther­mos de thé, le réa­li­sa­teur concen­tré et l’ingé-son qui râle : Silence !! son seul rac­cord pla­teau !

Je songe que sans doute notre pas­sage va déclen­cher à un de ces gamins l’envie de faire un film un jour...


© DB - Rougui Camara dans le rôle de Kadé et Tella Kpomahou dans le rôle de Kesso


© DB - Pinda Diakita et Sow micking off

23 h Aéroport de Conakry, cha­leur, je trim­balle dans mon sac les cas­set­tes de rush et un disque dur de sau­ve­garde du son, j’expli­que aux doua­niers qu’il est pré­fé­ra­ble de ne pas passer les sac aux rayons, déballe tout dans un coin, " voyez chef c’est juste des cas­set­tes " ça pala­bre, après moult hési­ta­tions et dis­cus­sions avec une dizaine de doua­niers, on évite les rayons, avec en prime, reve­nez chez nous, sou­ri­res...

En hom­mage à Tahibou, coor­di­na­trice régie, subi­te­ment décé­dée le 7 décem­bre 2005.

Didier Bergounhoux.

Crédit photos : Didier Bergounhoux

Également…

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75