La montée des stars
Publié le : dimanche 1er mars 2009

Innovation ! Cette année, les festivaliers ont eu droit à la montée des marches des artistes au Ciné Burkina.

Ce diman­che après midi, autours du Ciné Burkina régnait une ambiance peu com­mune. Devant la salle de ciné, un long tapis rouge était déroulé. Le minis­tre de la culture et le pré­si­dent du comité d’orga­ni­sa­tion se tenait là, accueillant et saluant les invi­tés.



Les pho­to­gra­phes et les camé­ra­mans se tenaient tous devant l’esca­lier. Attente. Longue attente. Très peu étaient les artis­tes et réa­li­sa­teurs à avoir fait le dépla­ce­ment. L’occa­sion était pour­tant belle pour que les ciné­phi­les puis­sent connaî­tre leurs stars. Malheureusement, l’excès de sécu­rité n’a pas favo­risé le dépla­ce­ment des foules.

Le grand res­pon­sa­ble de cet échec est sans nul doute le manque criant d’infor­ma­tions. Nous ne savons rien de ce qui se passe, où, quand ? Les cinéas­tes doi­vent se battre pour savoir et infor­mer eux-mêmes de leur pro­jec­tion. « C’est comme à Avignon » nous confiait Tella Kpomahou, « nous devons assu­rer nous même notre com­mu­ni­ca­tion ».

Chouette idée cette céré­mo­nie mais grand malaise. La soli­tude de Ouédraogo, le public absent, cer­tains pro­fes­sion­nels tou­jours sans accré­di­ta­tion lais­se­ront de ce coup d’essai un gout amer.

Cette ini­tia­tive mérite d’être renou­ve­lée, mais avec plus de pro­fes­sion­na­lisme.

Achille Kouawo

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75