Zoom sur la compétition longs métrages
Publié le : mardi 3 mars 2009

La suc­ces­sion de Newton Aduaka est lancée. 19 films vont à l’assaut de l’Etalon de Yennenga. Parmi les pays repré­sen­tés en longs métra­ges, nous avons le Burkina Faso qui pré­sente deux films, Cœur de Lion de Boubakar Diallo et Le fau­teuil de Missa Hébie.

Le Maroc est le pays qui a le plus de film sélec­tion­nés. Al Ghaba d’Ahmed Atef ; Les jar­dins de Samira de Lahlou Latif ; Wadaan Oummahat d’Ismaïl Mohamed et White wed­ding d’Ayouch Nabil. L’Afrique du Sud suit de très près le Maroc avec trois films en com­pé­ti­tion. Il s’agit de Jerusalema de Rufth Ziman ; Nothing but the truth de John Kani et enfin White wed­ding de JAnn Tuner. L’Algérie est repré­sen­tée par deux films, La maison jaune d’Amor Hakkar et Mascarades de Lyes Salem.

Mama Keita de la Guinée vient avec L’absence. Kalthoum Bornaz de la Tunisie vient à la com­pé­ti­tion avec L’autre moitié du ciel. Le film du Cameroun a fait l’ouver­ture du fes­ti­val. Il s’agit de Ma Sâsâ de Daniel Kamwa. Baker Léandre –Alain du Congo pré­sente son film Ramata. Le Mali vient avec un film sur le pou­voir des pau­vres, Fantan Fanga d’Adama Drabo et Ladji Diakité. Teza consa­cre le retour de l’Ethiopie dans les sérails de la com­pé­ti­tion. Il s’agit d’un film de Haile Gerima. Le Zimbabwe nous est pré­sent avec Triomf, un film de Michael Raeburn. Mansour Sora Wade por­tera les flam­beaux du Sénégal avec le film Les feux de man­sare.

Les films peu­vent être clas­sés dans trois regis­tres thé­ma­ti­ques. Les pro­blè­mes fami­liaux et sociaux. La majo­rité des films s’ins­cri­vent dans ce regis­tre. Nous y retrou­vons des sujets sur la drogue, la vie dans la rue, les pro­blè­mes d’héri­tage et de mariage, les rap­ports cultu­rels. Nous trou­vons aussi en com­pé­ti­tion un film qui traite de l’exclu­sion et enfin un film qui traite de la cor­rup­tion dans l’admi­nis­tra­tion. Parmi les réa­li­sa­teurs pré­sents cette année, plu­sieurs ont déjà été sélec­tionné pour la com­pé­ti­tion lors des éditions anté­rieu­res. Parmi les pré­ten­dants à l’Etalon de Yennenga, Nabil Ayouch a déjà reçu la pres­ti­gieuse dis­tinc­tion en 2001 pour son film Ali Zaoua.

Lors de l’édition pré­cé­dente du fes­ti­val, 20 films étaient ins­crits en com­pé­ti­tion longs métra­ges. Les pays qui étaient repré­sen­tés sont : le Burkina Faso (3 films) ; la Guinée (3 films) ; l’Afrique du Sud (2 films) ; le Tchad (2 films) ; le Sénégal, la Tunisie, le Maroc, le Gabon, l’Algérie, le Nigeria, le Mali, le Cameroun, la RD Congo et le Bénin étaient pré­sent avec un film.

Achille Kouawo

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75