Accueil du site > Fiches des Films > Rêves de poussières
Rêves de poussières
Laurent Salgues
Publié le : mardi 7 octobre 2008

Un film de Laurent Salgues, Burkina Faso / France / Canada




SYNOPSIS

Afin d’échapper à la misère, Mocktar Dicko, un paysan nigé­rien, vient cher­cher du tra­vail à Essakane, une mine d’or au nord-est du Burkina Faso. Dans cette prison aux bar­reaux de vent et de pous­sière, il espère oublier un passé qui le hante.

LE REALISATEUR

Né en France en 1967, Laurent Salgues a la double natio­na­lité fran­çaise et bur­ki­nabé. Après une maî­trise d’Études audio­vi­suel­les à l’École Supérieure d’Audiovisuel (ESAV) à Toulouse, il se per­fec­tionne dans l’écriture de scé­na­rio au Conservatoire Européen d’Ecriture Audiovisuelle (CEEA) à Paris et à l’University of California Los Angeles (UCLA). Il a été pre­mier assis­tant-réa­li­sa­teur sur deux courts métra­ges d’Olivier Volcovici "Sans som­meil" et "La Distance". Entre 1992 et 1996, il réa­lise plu­sieurs courts-métra­ges et depuis 2003, il est scé­na­riste pour la télé­vi­sion et le cinéma. "Rêves de pous­sière" est son pre­mier long métrage. Sélectionné au Festival de Venise 2006 et Sundance Film Festival, il a obtenu le Prix de la meilleure pho­to­gra­phie, le Prix Œcu­mé­ni­que au Festival de Namur et le Prix du Jury au Festival d’Amiens 2006.

Filmographie
- 1992 Eternité moins cinq, fic­tion 6’
- 1993 Camillo, fic­tion 5’
- 1994 Codis 46, docu­fic­tion 8’
- 1996 La femme à l’ombrelle, docu­fic­tion 13’
- 2006 Rêves de pous­siè­res, fic­tion 86’

CRITIQUE

Mocktar inter­prété par Makena Diop arrive dans l’uni­vers de la mine seul, démuni. Avec lui, on plonge dans les boyaux d’une mine d’or arti­sa­nale et bien sûr, dan­ge­reuse, effrayante. Ensuite, on se frotte aussi aux rap­ports de force qui gou­ver­nent cette mine. Il y a les exploi­teurs et ceux qui sont exploi­tés. Mais, cynisme de la vie, lors­que le chef dis­pa­rait, l’un des exploi­tés va pren­dre sa place et repren­dre toutes ses atti­tu­des, repro­duire sa cruauté. Un cons­tat âpre et sans conces­sion.

Le film ne décrit pas que les rela­tions d’exploi­ta­tion. Il montre également la soli­da­rité entre les hommes de la mine. Il est atten­tif à la pré­ci­sion des gestes, à l’inten­sité des échanges de regard, aux petits grou­pes qui se for­ment. Il fait éprouver la fati­gue, l’épuisement et met en valeur le petit échange qui va donner sens à toute une jour­née de labeur. Il laisse aussi une part de rêve et la pos­si­bi­lité d’une ren­contre amou­reuse. Elle sera aussi pudi­que que mythi­que. Laurent Salgues a su magni­fier la beauté très sahé­lienne de son épouse, Fatou Tall-Salgues, drapée dans des voiles gra­cieux et énigmatiques, qui inter­prète la jeune vil­la­geoise vivant aux alen­tours de la mine avec laquelle notre mineur va se lier d’amour. Mocktar est un amou­reux pudi­que. Pudique, le film l’est aussi, bien sûr. Simple, silen­cieux, le jeu de Makena Diop est inté­rio­risé, toute en den­sité, en pro­fon­deur. Laurent Salgues le filme dans le corps à corps phy­si­que avec la mine. Il suit aussi son huma­nité, sa capa­cité à s’émouvoir. Il montre la nais­sance des sen­ti­ments dans un contexte si âpre. C’est un film du désert, un film où l’on parle peu, où chaque geste est chargé de sens, où face à la dureté d’un sys­tème, chacun tente de tenir, tout sim­ple­ment. Sans exo­tisme aucun, sans lyrisme inu­tile, sans mani­chéisme, c’est un hymne à l’ouvrier du monde entier, qui creuse pour sa survie, au risque de sa vie. Un mes­sage qui est donc aussi poli­ti­que que le film atteint à une véri­ta­ble grâce esthé­ti­que.

Caroline Pochon

EQUIPE TECHNIQUE

Scénario et réa­li­sa­tion : Laurent Salgues
Avec : Makena Diop, Rasmane Ouedraogo, Fatou Tall-Salgues, Joseph B. Tapsoba, Souleymane Zouré
Images : Crystel Fournier Montage : Annie Jean Son : Thierry Morlass-Lurbe, Luc Mandeville et Stéphane Bergeron
Musique : Mathieu Vanasse et Jean Massicotte
Support : 35mm - 2.35 - Couleur
Productions : Athénaïse, Corporation ACPAV Inc., Sahélis Productions
Contacts : Loïc Magneron Wide Management International Film Sales & Production
42bis rue de Lourmel 75015 Paris Tél : +33 1 53 95 04 64
lm@­wi­de­ma­na­ge­ment.com
site web du film : www.lau­rent­sal­gues.com

Les films de Laurent Salgues :
Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75