Accueil du site > Fiches des Films > Cinq films d’animations
Cinq films d’animations
Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto
Publié le : mardi 7 octobre 2008






Le cra­paud chez ses beaux-parents , RDC - Belgique, 1991, 8’ Animation de papiers décou­pés, 16mm cou­leur




SYNOPSIS

Conte tra­di­tion­nel Tetela, du Kasaï Oriental. Sur le chemin qui le conduit chez ses beaux-parents, le cra­paud ren­contre de nom­breux ani­maux qui lui deman­dent de l’accom­pa­gner. Ils sont tous invi­tés à par­ta­ger son repas mais le plat est servi avec un seul cou­vert.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Jean-Michel Kibushi
Image : Kibushi Ndjate Wooto.
Son : Christian Coppin.
Montage : Philippe Boucq.
Production : Atelier Graphoui. www.gra­phoui.org

L’orange blan­che, RDC - Belgique, 1992, 14’ Animation de papiers décou­pés, 16mm cou­leur



SYNOPSIS

Deuxième épisode du « Le Crapaud chez ses beaux-parents ». Grâce à la com­pli­cité du soleil, des sages et de l’hiron­delle, madame cra­paud réus­sit à retrou­ver l’orange blan­che qui redonna la vie à son mari et à ses cama­ra­des.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Jean-Michel Kibushi
Image : J.M. Kibushi Ndjate Wooto et Lumanu Tshimani.
Son : Christophe Blitz et Christian Coppin.
Montage : Anne Lutgen.
Production : Atelier Graphoui. www.gra­phoui.or

Kinshasa, sep­tem­bre noir, RDC – Belgique, 1992, 7’20s Animation, 16 mm noir et blanc

SYNOPSIS

En hom­mage au griot Djamba Shongo Yodi, réa­li­sa­teur de la musi­que du film, qui a trouvé la mort pen­dant les inci­dents. Un témoi­gnage chargé d’émotion sur les événements tra­gi­ques de sep­tem­bre 1991, vus à tra­vers les des­sins d’enfants de Kinshasa.

FICHE TECHNIQUE

Image : Kibushi Ndjate Wooto, Lumanu Tshimani et Eric Dederen.
Son à Bruxelles : Christophe Blitz et Christian Coppin.
Son à Kinshasa : Madiata et Baninga Bar.
Montage : Christophe Blitz, Eric Dederen et Kibushi Ndjate Wooto.
Production : Atelier Graphoui, www.gra­phoui.org

Muana mboka, RDC – France, 1999, 14’ Animation de papiers décou­pés, 35 mm cou­leur

SYNOPSIS

Dans une grande ville afri­caine, Muana Bboka, un " pha­seur " , ou encore un " moi­neau " , un gamin des rues , tra­vaille pour "Mère-Chef", une com­mer­çante du marché. Orphelin et mal­heu­reux, il se console en rêvant au talis­man en forme de tortue que lui a remis son grand-père.
Un jour Muana Mboka sauve la vie d’un Ministre, qui le gra­ti­fie d’une grosse somme d’argent. La récom­pense et la rumeur sus­ci­tent haine et envie …

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Jean-Michel Kibushi
Dialogues : Jules Emongo Lomomba
Costumes : Lisette Kibushi
Production : Studio Malembe Maa, stu­dio­maa@­hot­mail.com

Prince Loseno, RDC – Belgique – France, 2004, 29’ Animation de marion­net­tes en chif­fons, 35mm cou­leur

SYNOPSIS

Un royaume loin­tain au cœur de l’Afrique pro­fonde. Le Roi Muakana Kasongo Ka Ngolo est à la recher­che d’un héri­tier au trône. Mais pen­dant la fête de cou­ron­ne­ment, son fils, le jeune Prince Loseno, assiste à la mort bru­tale de son père. La nais­sance et la mort sont jumel­les dans le destin des hommes. « Tombe le bana­nier, pousse le bour­geon » dit-on !

FICHE TECHNIQUE

Scénario et dia­lo­gues : J-M. Kibushi N.W.
Décors : Céline Miquelis
Animation : Adeline Bech
Images : Frédéric Noirhomme
Musique : Aline Bosuma, Henriette Konga, Lopongo Wembi et Léonard Mukadi Mulumba
Montage image : Sébastien Andres et Marie-Hélène Mora
Montage son : Ludovic van Pachterbeke Production : Studio MALEMBE Maa, Rue des Capucins, 30 - 1000 Bruxelles Tél. : +32/478/91 17 64 Fax : +32/2/512 20 37 - stu­dio­maa@­hot­mail.com

LE REALISATEUR

Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto, pre­mier cinéaste d’ani­ma­tion congo­lais.

Né en 1957 au Kasaï orien­tal en République Démocratique du Congo. Il se forme à l’Institut National des Arts de Kinshasa (INA) et il est diplômé de l’Institut Saint-Louis de Bruxelles. En 1988, il fonde à Kinshasa Malembe Maa « dou­ce­ment mais sûre­ment » en Lingala, le pre­mier studio d’ani­ma­tion du pays, dont la suc­cur­sale bruxel­loise gère la dis­tri­bu­tion des films.

En 1990, l’Atelier Graphoui invite J.M.Kibushi à par­ti­ci­per à un stage à Bruxelles. Dès 1991, il réa­lise ainsi, en co-pro­duc­tion avec celui-ci, le 1 er film d’ani­ma­tion congo­lais : Le Crapaud chez ses beaux-parents, un conte ins­piré de son enfance. Sa tech­ni­que est élaborée à partir de papiers décou­pés dans des des­sins ori­gi­naux, des­si­nés à Kinshasa. Kibushi s’atta­chera à raconter dans ses films des his­toi­res popu­lai­res, et contri­bue à la sau­ve­garde de la tra­di­tion orale par le cinéma. Dans « Muana Mboka » (1999), les per­son­na­ges seront habillés par Lisette Kibushi, cos­tu­mière du studio, et évolueront dans un décor plus épais, com­posé de carton et raphia. Ses ani­ma­tions pren­nent du volume. Cinq ans plus tard, il signera « Prince Loseno », sans doute l’ani­ma­tion la plus abou­tie ; il a choisi une tech­ni­que très com­plexe, de pou­pées en sili­cone avec arma­ture à rotule, dans un décor peint, tout en volume, don­nant ainsi à l’image les effets de la 3D. Un film très pro­fes­sion­nel monté avec de nom­breux col­la­bo­ra­teurs et spé­cia­lis­tes de l’ani­ma­tion, qui sera sou­vent primé dans les fes­ti­vals et dif­fusé lar­ge­ment dans les télé­vi­sions. Jean-Michel Kibushi se soucie aussi de la sau­ve­garde des films d’ani­ma­tion réa­li­sés sous la colo­ni­sa­tion par des cinéas­tes belges pour le public congo­lais. C’est dans ce cadre qu’il pré­sente le film « Les pala­bres de Mboloko » réa­lisé en 1955 par divers artis­tes congo­lais sous la direc­tion de deux Pères belges. Outre ses réa­li­sa­tions en ani­ma­tion, Kibushi a déve­loppé un projet cultu­rel inti­tulé "La Caravane pour le Sankuru", qui pro­pose un cinéma ambu­lant et des pro­jec­tions en plein air en milieu rural, afin de per­met­tre aux congo­lais de com­pren­dre l’uti­lité du cinéma. Aujourd’hui ins­tallé en Belgique, il pro­duit ses pro­pres films et anime des ate­liers créa­tifs d’ini­tia­tion à la culture afri­caine.

Filmographie :
- 1991 : Le Crapaud chez ses beaux-parents
- 1992 : L’orange blan­che
- 1992 : Kinshasa, sep­tem­bre noir
- 1993 : L’Eléphant qui pète de la neige
- 1999 : Muana Mboka
- 2000 : RICA - Wissembourg, Les Chemins croi­sés de la coo­pé­ra­tion
- 2001 : L’Ane et le chat
- 2002 : Première tra­ver­sée
- 2004 : Prince Loseno

Les films de Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto :
Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75