Caméra cachée
Publié le : mardi 10 mars 2009


Sur ce 21ème Fespaco, on n’en finit pas de récol­ter des infos, vraies, faus­ses, vraies-faus­ses, faus­ses-vraies… Mais rien de véri­fié que l’on pour­rait vous annon­cer l’esprit tran­quille. Sauf une, béton celle-là puis­que c’est le prin­ci­pal inté­ressé qui nous l’a racontée.

Revenons à la soirée des prix spé­ciaux et à la décla­ra­tion du big boss, le D.G.,qui annon­çait qu’à partir de cette année on deman­de­rait plus de sérieux aux can­di­dats. Sur le moment, on pou­vait s’inter­ro­ger sur la nature du sérieux et de quels can­di­dats il était ques­tion. Réponse décryp­tée : à partir de la cuvée 21, les asso­cia­tions et autres orga­nis­mes dési­reux d’accor­der un prix spé­cial, doi­vent le doter d’une somme d’au moins 2.000.000 de CFA, comme par le passé, mais, la nou­veauté consiste à désor­mais verser 1.000.000 de CFA au Fespaco comme frais d’ins­crip­tion. Voilà pour le gage de sérieux !!!

Ainsi, on n’a pas entendu appe­ler le jury ni le lau­réat du prix Inalco lors de céré­mo­nie offi­cielle, pour la bonne et simple raison que l’Inalco n’a pas pu ou voulu cra­cher au bas­si­net. Mais comme le jury avait tra­vaillé et dési­gné Amor Hakkar, le réa­li­sa­teur algé­rien de La Maison Jaune, le prix, tra­di­tion­nel­le­ment une caméra HDV, lui fut remis de façon par­fai­te­ment offi­cieuse, dans un endroit éloigné des fastes du Fespaco.

Autre prix remis en dehors du Fespaco. Le Théâtre des Enfants du Wamdé a remis son prix Graine de Baobab-Wamdé au film bur­ki­nabè l’Impasse de Issa Saga.

On com­mence à com­pren­dre pour­quoi la céré­mo­nie des prix spé­ciaux fut inter­rom­pue pour que l’assem­blée aille se rafrai­chir…et ne reprit jamais malgré ce qui avait été annoncé. Un simple chif­fre : en 2007, 31 prix spé­ciaux, en 2009 18.

Encore des ques­tions en sus­pens…

Michèle Solle

Également…
3

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75