Inland
Tariq Teguia
Publié le : mercredi 10 juin 2009

Un film de Tariq Teguia, Algérie France, 2008, 138’











SYNOPSIS

Alors qu’il vit en quasi reclus, à l’abri du monde et de ses fureurs, Malek, un topo­gra­phe d’une qua­ran­taine d’années, accepte, sur l’insis­tance de son ami Lakhdar, une mis­sion dans une région de l’Ouest algé­rien. Le bureau d’études ora­nais, pour lequel il tra­vaillait il y a encore peu, le charge des tracés d’une nou­velle ligne électrique devant ali­men­ter des hameaux encla­vés des monts de l’Ouarsenis, une zone ter­ro­ri­sée il y a à peine une décen­nie par l’isla­misme.
Arrivé sur le site après plu­sieurs heures de route, Malek com­mence par remet­tre en état le camp de base – une cabine saha­rienne déla­brée ayant déjà abrité une pré­cé­dente équipe, venue à la fin des années 90, mais déci­mée lors d’une atta­que des inté­gris­tes.
En fin de jour­née, Malek, de retour dans le camp de base, trouve une jeune femme dis­si­mu­lée dans un recoin de la cabine saha­rienne. Elle est Noire, parle dif­fi­ci­le­ment l’anglais et ne veut pas donner son nom. Malek décide de l’héber­ger. Elle ne veut plus fuir vers l’Europe, elle est épuisée, elle veut ren­trer chez elle, elle accom­plit le chemin retour.
Elle des­sine du doigt un iti­né­raire sur les cartes de Malek, vers le Sud Est, en une inter­mi­na­ble dia­go­nale vers la fron­tière algéro-malienne.
La route vers le désert, soit un point de dis­pa­ri­tion mutuelle.

LE REALISATEUR

Né en 1966 à Alger. Après des études de phi­lo­so­phie et d’arts plas­ti­ques faites à Paris jusqu’à l’obten­tion d’un DEA en phi­lo­so­phie esthé­ti­que, il retourne à Alger et devient pho­to­gra­phe pour Alger-répu­bli­cain. Il signe son 1er court métrage en 1992 qu’il co-réa­lise avec son frère Yacine « Kech’mou­ve­ment ».
De retour à Paris fin 1992, il devient assis­tant pho­to­gra­phe de Krysztof Pruszkowski et par­ti­ci­pera à un pla­teau de tour­nage d’étudiants de la Femis. Suivront de nom­breux tra­vaux pho­to­gra­phi­ques et vidéos qui ser­vi­ront de matière à l’écriture d’arti­cles et à la réa­li­sa­tion de film. Il réa­li­sera son 1er long métrage « Rome plutôt que vous » en 2006.

Filmographie

- 2008 Inland Prix Fipresci Festival de Venise 2008
- 2006 Rome plutôt que vous, long métrage
- 2002 La Clôture, court-métrage
- 1998 Ferrailles d’attente, court-métrage
- 1995 à 1996 Le Chien, court-métrage
- 1992 Kech’ mou­ve­ment, court-métrage

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Tariq Teguia
Scénario : tariq & yacine teguia
Avec Abdelkader Affak, Ines rose Djakou, Ahmed Benaïssa, Fethi Gharès, Kouider Medjahed Djalila Kadi- Hanifi.
Image : Nasser Medjkane, Hacène aït Kaci
Son : Matthieu Perrot, Kamel Fergani
Mixage : Myriam rené
Montage : Rodolphe molla, Andrée Davanture
Musique ori­gi­nale : Ina rose Djakou
Production : neffa films yacine teguia ouahid ben­hal­lah 71, rue du colo­nel si m’hamed 16202 aïn benian w.d’alger, Alger, Algerie
tél : +213 (0) 662 096 500, email : nef­fa­film­s@­hot­mail.com, teguiayac@ya­hoo.fr
Co-pro­duc­tion : cine@ 16 rue de la paix 75002 paris france email : s.bou­let@­cine-at.com

Les films de Tariq Teguia :
Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75