Zoom sur les films en compétition
Publié le : mardi 29 mars 2005







Plusieurs films longs et courts métra­ges seront en com­pé­ti­tion au du pro­chain Fespaco. 20 longs métra­ges et 20 courts métra­ges.

Dans la caté­go­rie des longs métra­ges, l’Afrique de Sud et le Burkina Faso sont les pays qui pré­sen­tent le plus de films. 4 pour l’Afrique du Sud. Beat the drum de David Huckson, Drum de Zola Maseko, Max and Mona de Teddy Mattera et Zulu love letter de Ramadan Suleman. Les thèmes trai­tés par ces films sont mul­ti­ples. Les dan­gers de la ville et la vie après l’apar­theid.

Le 4 films que le Burkina Faso pré­sen­tent en com­pé­ti­tion sont les sui­vants : La nuit de la vérité, pre­mier long métrage de Fanta Régina Nacro, Ouaga Saga de Dani Kouyaté, Tasuma de Daniel Kollo Sanou et Sous la clarté de la lune d’Appoline Traoré.

Le monde arabe vient en force. Au Fespaco passée, ils étaient pré­sents avec 4 films. Bedwin Hacker de Nadia El Fani (Tunisie), Et après de Mohamed Ismaïl (Maroc), Fatma de Khaled Ghorbal (Tunisie) et Jugement d’une femme de Benjelloun Hassan (Maroc).

Pour la pré­sente édition, 6 films sont pré­sen­tés par les pays du Maghreb. La cham­bre noire de Benjelloun Hassa du Maroc, La danse du vent de Taïeb Louhichi de la Tunisie, El Manara de Belkacem Hadjadj de l’Algérie, Le grand voyage d’Ismael Ferroukhi du Maroc, Le prince de Mohamed Zran de la Tunisie et Les sus­pects de Kamel Dehane de l’Algérie.

Le Sénégal pré­sente un film en com­pé­ti­tion, Un amour d’enfant de Ben Diogaye Beye, la République Démocratique du Congo, 2 films, Les habits neufs du gou­ver­neur de Mweze Ngangura et Le jardin de papa de Zeka Laplaine. Le came­rou­nais Jean Marie Teno vient au Fespaco avec son der­nier docu­men­taire, Le malen­tendu colo­nial.

La Namibie est aussi pré­sent à tra­vers Valley of the inno­cent de Branwen Okpako. Seul pays luso­phone en com­pé­ti­tion, l’Angola sera pré­sent à tra­vers le film de Zeze Gamboa, Un héros.

Dans la sec­tion des films courts métra­ges, nous retrou­vons aussi bien des nou­veaux venus dans la com­pé­ti­tion que cer­tains anciens.

Le Burkina Faso va à la com­pé­ti­tion avec 5 courts métra­ges. L’autre mal de Tahirou Tasséré Ouédraogo, La des­cente de Jacky Ido, Rencontre en ligne d’Adama Roamba, Safi la petite mère et Tiga au bout du fil de Rasmané Ganemtoré.

La Tunisie pro­pose 4 courts métra­ges. Araif essou­kar (les pou­pées de sucre) d’Anis Lassoued, Casting pour un mariage de Fares Nanaa, Romantisme : 2 com­pri­més matin et soir de Mohamed Ben Attia et Visa de Letaief Ibrahim.

2 films pour le Maroc. La jarre de Bensouda Mohamed Ahed et Une place au soleil de Rachid Boutounes. 2 films pour le Sénégal. Aligato de Maka Sidibé et Le Sifflet d’As Thiam. L’Algérie va en com­pé­ti­tion avec 2 films. Cousines de Lyes Salem et le Secret de Fatima de Karim Bensalah.

Les pays qui vien­nent à la com­pé­ti­tion avec un film. Le Nigeria avec Aïcha de Newton Aduaka, la Guinée avec Be Kunko de Cheick Fantamady Camara, la Côte d’Ivoire avec Pour la nuit d’Isabelle Boni-cla­ve­rie, la République Démocratique du Congo avec Prince Loseno de Kibushi Ndjate Wooto et le Zimbabwe avec Kare Kare Wvako-Mother’s day de Tsitsi Dangaremba.

Candide Etienne 18 février 2005

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75