Zoom sur la cérémonie des libations
Publié le : mardi 29 mars 2005

Les cinéas­tes ren­dent hom­mage à leurs col­lè­gues dis­pa­rus





Près d’une cin­quan­taine de cinéas­tes pré­sents à la 19ème édi­tion du Fespaco ont rendu un vibrant hom­mage à leurs col­lè­gues dis­pa­rus en sacri­fiant, le diman­che 27 février 2005, à la tra­di­tion­nelle pro­ces­sion autour du rond point des cinéas­tes.

Prenant la parole au nom des cinéas­tes pré­sents, le doyen Sembene Ousmane a expli­qué l’impor­tance d’une telle action d’hom­mage pour le cinéma afri­cain. Puis il a demandé aux par­ti­ci­pants de bien vou­loir se donner la main pour faire le tour du monu­ment dédié aux cinéas­tes. « Au départ, l’ensem­ble des cinéas­tes pré­sent sur cette place n’arri­vait, en se tenant la main, à faire un tour de ce monu­ment. Sembene conti­nue ses propos en disant, aujourd’hui, nous sommes nom­breux, et je sou­haite que la famille conti­nue à gran­dir dans ce sens ».

Paulin Soumanou Vieyra, celui à qui le Fespaco rend hom­mage doit être fier de l’héri­tage que lui et l’ensem­ble des pion­niers du cinéma en Afrique ont laissé. L’avenir est main­te­nant à une géné­ra­tion qui sait qu’elle peut comp­ter sur les anciens. Ne dit on pas que les anciens ne dor­ment pas, même s’ils sont absents !!!

Souleymane S. Mao
27 février 2005

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75