Accueil du site > Archives > 2009 > Etoiles d’Afrique
Etoiles d’Afrique
Publié le : mardi 8 décembre 2009
Festival du film africain francophone en Île-de-France

Du jeudi 10 au diman­che 13 décem­bre 2009

Projections, ren­contres et ani­ma­tions
Entrée gra­tuite

Fenêtre sur le cinéma afri­cain : quatre jours pour la décou­verte de films, avec des ren­contres et des ani­ma­tions ouver­tes à toutes et tous. Pour que le cinéma afri­cain sub-saha­rien trouve toute sa place en Île-de-France.

A cette occa­sion, Caroline Pochon, rédac­trice à Clap Noir inter­vien­dra sur le cinéma afri­cain et plus pré­ci­sé­ment autour du film d’Idrissa Ouedraogo Tilaï pro­jeté le 13 décem­bre à 18h au cinéma Les 3 pier­rots de St Cloud.

Ce Festival invite les Franciliens et leur donne à voir un aperçu du patri­moine ciné­ma­to­gra­phi­que afri­cain, mal connu et trop sou­vent ignoré. La sélec­tion des films pro­je­tés a été faite à partir d’oeuvre de cinéas­tes d’Afrique sub-saha­rienne, reconnus ou primés par la cri­ti­que inter­na­tio­nale. Dédié à la pro­mo­tion du cinéma, ce rendez-vous l’est aussi à la fran­co­pho­nie et à la diver­sité cultu­relle.

Films :

Chaque pro­jec­tion (sup­port DVD) sera suivi d’échanges sur les œuvres ciné­ma­to­gra­phi­ques

MUNA MOTO de JP Dikongué-Pipa, Cameroun, 1976 – 1H29 VOST

Deux amou­reux pro­jet­tent leur avenir ensem­ble. Mais le futur mari doit s’acquit­ter de la dot…

DJELI de Fadika Kramo-Lanciné, Cote d’Ivoire, 1981 – 1H32 VOST

Deux étudiants qui s’aiment à la ville, retour­nent dans leur vil­lage pour annon­cer leur projet d’union…

TILAÏ de Idrissa Ouédraogo, Burkina, 1991 - 1h 21min VOST

Une recher­che du bon­heur… Histoire d’amour et drame fami­lial sur la poly­ga­mie et le res­pect des pères.

GUIMBA de Cheikh Oumar Sissoko, Mali, 1995 - 1H33 VOST

Sorte de Père Ubu à l’afri­caine où le tyran va faire face à une résis­tance sur­pre­nante.

BUUD YAM de Gaston Kaboré, Burkina, 1997 – 1H37 VOST

Magnifique péri­ple ini­tia­ti­que à tra­vers les pay­sa­ges du Burkina Faso.

PIECES D’IDENTITE de Mweze Dieudonné Ngangura, République Démocratique Du Gongo, 1999- 1H33 VF

Un vieux roi d’une pro­vince congo­laise part retrou­ver sa fille envoyée à 8 ans, en Belgique. Sa fille deve­nue adulte et son vieux père se redé­cou­vrent et relient leurs deux mondes.

HEREMAKONO. En atten­dant le bon­heur de Abderrahmane Sissako, Mauritanie, 2003 – 1H35 VOST

Dans une petite ville por­tuaire, des can­di­dats à l’exil, issue de com­mu­nau­tés de toute l’Afrique, se croi­sent. Un enfant, petit prince des ruel­les, tisse des liens avec chacun. De véri­ta­bles tableaux !

BAL POUSSIERE de Henri du Parc, Côte d’Ivoire, 1988 Durée - 1h 31 VF

Une jeune diplô­mée de la ville retourne en visite dans son vil­lage où , Demi-Dieu ,un petit chef local, la veut pour sixième épouse. Amour, émancipation et poly­ga­mie dans une comé­die enle­vée.

KODOU de Ababacar Samb Makharam, Sénégal, 1971 – 1H29 VOST

Une jeune ado­les­cente se soumet, un peu par bra­vade, à une céré­mo­nie de tatouage. S’enfuyant avant la fin, elle offense gra­ve­ment les tra­di­tions sécu­lai­res de son vil­lage et de sa famille…

VISAGES DE FEMMES de Désiré Ecaré, Côte d’Ivoire, 1984 - 1h 45 VOST – conseillé à partir de 15 ans

Dans un pays en pleine muta­tion économique et sociale, des femmes afri­cai­nes ten­tent de se sous­traire à l’image tra­di­tion­nelle de la femme sou­mise.

LE CAMP DE THIAROYE de Ousmane Sembène, Sénégal, 1988, 2h28. VOST

En 1944, des cen­tai­nes de tirailleurs séné­ga­lais sont rapa­triés à Dakar, après avoir com­battu en Europe…

Courts- métra­ges :

LA PARABOLE DU SEMEUR de Sidney KOMBO, 2003,.5min VF – pour enfants Un vieil homme vit dans une région d’Afrique tou­chée par la séche­resse. Il sort plan­ter les trois der­niè­res grai­nes. Une seule devien­dra un grand arbre.

POUR LA NUIT, de Isabelle Boni-Claverie, France-Côte d’Ivoire, 27min VF

Marseille, la nuit. Muriel fuit la mort de sa mère. Seule dans la ville, elle se met à suivre un groupe de gar­çons qui font la fête. Elle part avec l’un d’eux…

Les lieux

Sept dépar­te­ments repré­sen­tés par un ou plu­sieurs par­te­nai­res locaux, MJC et struc­tu­res loca­les éducatives et cultu­rel­les, sur 9 villes :

77 Noisiel et Lognes
78 Mantes- La –Jolie
91 Evry
92 St Cloud et Sceaux
93 Montreuil
94 Créteil
95 Sarcelles

Tout le pro­gramme en détail sur http://www.etoi­les­da­fri­que.blog­spot.com

In dos­sier de presse

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75