Accueil du site > Archives > 2004 > Sida ! Le cinéma peut apporter sa contribution
Sida ! Le cinéma peut apporter sa contribution
Publié le : dimanche 10 juin 2007

La lutte contre le Sida passe par la prévention. En Afrique, des actions concrètes sont menées par les cinéastes. Le programme scénarios d’Afrique veut contribuer, à travers le cinéma, à informer sur les méfaits de cette pandémie.

La lutte contre le Sida passe par la pré­ven­tion. En Afrique, des actions concrè­tes sont menées par les cinéas­tes. Le pro­gramme scé­na­rios d’Afrique veut contri­buer, à tra­vers le cinéma, à infor­mer sur les méfaits de cette pan­dé­mie.

Lancé en 1997, Scénarios d’Afrique a pour objec­tif la pro­duc­tion et la dis­tri­bu­tion gra­tuite de films fic­tion sur le VIH/SIDA, basés sur des idées sou­mi­ses par de jeunes afri­cains dans des concours inter­na­tio­naux.

Après une pre­mière série de 13 films réa­li­sés par d’immi­nents cinéas­tes afri­cains, une nou­velle série de 15 nou­veaux films est prévue pour décem­bre 2004.

Entretien avec Daniel Enger, le coor­don­na­teur du pro­gramme.

Clap Noir : Avez-vous une esti­ma­tion du nombre de jeunes qui ont regardé la pre­mière série des films sur le Sida ?
Daniel Enger : Jusqu’ici, plus de 16.000 exem­plai­res de la cas­sette VHS, CD-Rom ou DVD ont été dis­tri­bués, en 20 lan­gues, en Afrique. Les films ont été et sont dif­fu­sés sur plus de 100 chaî­nes de télé­vi­sion. Etant donné que la vaste majo­rité de ces chaî­nes ne publient pas de sta­tis­ti­ques sur le nombre de per­son­nes tou­chées par une émission donnée, nous ne pou­vons pas dire clai­re­ment com­bien de per­son­nes ont regardé la pre­mière col­lec­tion.

Tournage de la nouvelle série

La nou­velle série est mise sous la tutelle de grands réa­li­sa­teurs et réa­li­sa­tri­ces afri­cains.
Nous remer­cions vive­ment les grands réa­li­sa­teurs qui font partie de l’équipe Scénarios d’Afrique – Idrissa Ouédraogo, Cheick Oumar Sissoko, Fanta Régina Nacro, Mahamat-Saleh Haroun, Newton Aduaka, Abderrahmane Sissako… L’enga­ge­ment de ces réa­li­sa­teurs est, bien sûr, un gage de qua­lité du pro­duit final. En plus, leur noto­riété aide à sus­ci­ter de l’inté­rêt auprès du public.

Vos films contri­buent-ils à chan­ger les habi­tu­des vis-à-vis du Sida ?
Très, très dif­fi­cile à dire. Il serait arro­gant de notre part de dire que les habi­tu­des sexuel­les des jeunes ont changé à cause de la col­lec­tion Scénarios d’Afrique … comme si les actions du reste de la com­mu­nauté anti-SIDA n’y sont pour rien ! Des études d’évaluation de l’impact de Scénarios ont néan­moins démon­tré que les films inci­tent des jeunes à dis­cu­ter plus avec d’autres per­son­nes sur le VIH/SIDA. L’impor­tance d’un tel dia­lo­gue, sur le chemin vers un chan­ge­ment de com­por­te­ment, est clai­re­ment reconnue.

Candide Etienne

Scénarios d’Afrique
Daniel Enger
sce­na­rio­sa­fri­ca@­hot­mail.com
www.glo­bal­dia­lo­gues.org

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75