La force noire
Publié le : lundi 6 décembre 2010
FAFD - Niamey 2010

L’histoire des bataillons de tirailleurs africains qui ont courageusement combattu sous le drapeau français pendant les deux guerres mondiales a été mise à l’écran par Eric Deroo. Le documentaire a été projeté à Niamey, à l’occasion du Forum africain du film documentaire.



C’est l’his­toire des tirailleurs afri­cains et mal­ga­ches, qui ont, tout au long de leur exis­tence, sus­cité quan­tité de dis­cours et de cli­chés. Mis sur pied en 1857, ils gar­de­ront le titre géné­ri­que de séné­ga­lais en réfé­rence à leur pays de créa­tion. C’est l’his­toire de ces hommes de troupe, depuis leur uti­li­sa­tion comme sup­plé­tifs de la conquête colo­niale jusqu’à leur par­ti­ci­pa­tion aux deux guer­res mon­dia­les. Les tirailleurs séné­ga­lais n’ont connu que des guer­res qui n’étaient pas les leurs. Des guer­res qui regrou­paient en réa­lité des sol­dats de toutes les colo­nies fran­çai­ses, et qui se sont battus en Indochine, en Algérie, et lors des deux guer­res mon­dia­les. La patrie, sou­vent ingrate, une fois les guer­res finies, les pro­mes­ses d’égalité sont sou­vent vite oubliées. Il aura fallu atten­dre 2007 pour que les pen­sions de ces anciens com­bat­tants soient ali­gnées sur celles des sol­dats fran­çais.

Pendant plus d’un siècle, de 1857 aux années 1960, ces jeunes afri­cains ont par­ti­cipé à toutes les guer­res de la France. Baptisés « tirailleurs séné­ga­lais », « trou­pes indi­gè­nes » ou « Force noire », cari­ca­tu­rés en « chair à canon », leur his­toire est faite de gloire, de larmes et de sang. Héros de l’aven­ture colo­niale, ils en incar­nent toutes les ambi­guï­tés, les espoirs et les drames.

Le film pré­sente des témoi­gna­ges - géné­reux et sans ran­cune, malgré le sort sou­vent réservé à ces hommes - qui ne vien­nent mal­heu­reu­se­ment pas nour­rir la leçon d’his­toire. Le docu­men­taire montre le recru­te­ment des trou­pes envoyés sans grande for­ma­tion et au pre­mier rang.

Je dirai tout sim­ple­ment qu’il y’a des auteurs, des hommes de vérité qui ne veu­lent pas défor­mer l’his­toire tel qu’elle a été conçu depuis tou­jours et c’est le cas d’Eric Deroo, humble, modeste dans ses paro­les et dans son film.

Éric Deroo est cinéaste et his­to­rien fran­çais né en 1952. Il est cher­cheur asso­cié au CNRS (G.D.R 23/22, Anthropologie des repré­sen­ta­tions du corps). Il est spé­cia­liste de l’his­toire et des repré­sen­ta­tions socia­les, colo­nia­les et mili­tai­res.

Halidou Youssoufa

Titre : la force noire
Parution : 2007
Auteur : Eric Deroo et Antoine Champeau
Durée : 30’, noir et blanc

Également…

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75