Impressions à chaud des lauréats
Publié le : dimanche 16 décembre 2007
Fespaco 2007




A l’issue de la remise des prix offi­ciels du Fespaco, nous avons recueillis à chaud les impres­sions des lau­réats, s’adres­sant à la foule des ciné­phi­les dans le stade 04 août de Ouagadougou.







Meilleur docu­men­taire Rhalib Jawad du Maroc
Je remer­cie le Fespaco pour avoir sélec­tionné ce film bien qu’il n’y ait pas eu assez de com­mu­ni­ca­tion autours pour que le public puisse aller le voir nom­breux. Je tiens aussi à remer­cier mes par­te­nai­res car un docu­men­taire est très dif­fi­cile à réa­li­ser et celui-ci je l’ai fait en 4 ans. Merci au peuple du Burkina Faso.

Poulain de bronze Yennenga Mohamed Bensouda du Maroc
Je dédie ce tro­phée à ma mère que joue dans le film, à ma fille et au peuple bur­ki­nabé.

Poulain d’argent de Yennenga La repré­sen­tante de Mohamed Ben Attia de la Tunisie
Je vous remer­cie de la part de Mohamed et de la part de toute l’Afrique du Nord.

Poulain d’or de yen­nenga Daniel Taye Workou de l’Ethiopie
Je suis étonné que le jury m’ai choisi. Je suis étonné que cette petite his­toire ait tra­versé le conti­nent et qu’il a été accepté ici à Ouagadougou avec une cha­leur. Merci beau­coup.

Prix Paul Robenson Arnold Antonin d’Haïti
Pour moi c’est une grosse sur­prise. Je ne m’y atten­dais pas du tout. J’étais très heu­reux de venir à Ouagadougou avec un film. J’y étais il y a quinze ans comme membre de jury et c’est un haï­tien, Raoul Peck qui a gagné ce prix avec son film Lumumba. Je suis très content que ce soit un autre haï­tien qui gagne ce prix. Je vais le rame­ner et tous ceux qui ont tra­vaillé sur le film, tout le peuple de Haïti sera heu­reux.

Le pré­si­dent du Jury Long métrage Bassek Ba Khobio
Puisqu’il s’agit de com­pé­ti­tion et donc d’excel­lence, le jury pro­pose qu’à l’avenir, la com­pé­ti­tion soit réservé à une dou­zaine de film parmi les meilleurs. Cela per­met­tra de vision­ner serei­ne­ment les films sélec­tion­nés. Compte tenu de la maî­trise de plus en plus avéré des tech­ni­ques ciné­ma­to­gra­phi­ques, le jury sou­haite que Ouagadougou soit doté d’une salle de pro­jec­tion de réfé­rence que nous sou­hai­tions tous.

Etalon d’argent de Yennenga Jean Pierre Bekolo du Cameroun
Je vou­drai remer­cier le jury d’avoir primé ce film un peu par­ti­cu­lier. J’ai une pensée pour beau­coup de per­son­nes qui ont tra­vaillé sur ce film et qui ne sont plus avec nous. Je remer­cie toute l’équipe.

Etalon d’or de Yennenga Newton Aduaka du Nigéria
J’espère que le film parle pou moi dans un lan­gage uni­ver­sel. C’est un film triste qui raconte une his­toire que je vou­lais raconter. Je veux remer­cier tous ceux qui ont récom­pensé ce film. J’aime­rai dire que je sou­haite voir un jour Africa Paradis deve­nir réa­lité.

Achille Kouawo
Souleymane Soudre Mao

www.clap­noir.org

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75