Fespaco 2011 : Les prix officiels
Publié le : lundi 7 mars 2011
L’étalon d’or va au Maroc

FILMS LONGS MÉTRAGES

1er prix : Grand prix du fes­ti­val : Étalon d’or de Yennenga est décerné au film Pégase de Mohamed Mouftakir du Maroc. Outre le tro­phée, ce prix est doté de la somme de dix mil­lions (10.000.000) de francs CFA.

2ème prix : Étalon d’Argent de Yennenga est décerné au film Un homme qui crie du Tchadien Haroun Mahamat Saleh :. Ce prix est doté de la somme de cinq mil­lions (5.000.000) de francs CFA.

3ème prix : Étalon de Bronze de Yennenga est décerné au film le Mec Idéal d’Owell Brown de la Côte d’Ivoire . Ce prix est doté de deux mil­lions cinq cent mille (2.500.000 ) francs CFA et d’un tro­phée.

Mention spé­ciale au film En atten­dant le vote de Missa Hebié du Burkina Faso.

Le Prix Oumarou Ganda est décerné à Sarah Bouyain du Burkina Faso pour le film Notre étrangère. Ce prix est décerné à la pre­mière oeuvre de long métrage d’un réa­li­sa­teur. Il est doté de deux mil­lions (2.000.000) de francs CFA.

Le Prix de la meilleure inter­pré­ta­tion fémi­nine est décerné à Samia Meziane dans Voyage à Alger d’Abdelkrim Bahloul de l’Algérie : Ce prix est doté d’un mil­lion (1.000.000) de francs CFA.

Le Prix de la Meilleure Interprétation Masculine est décerné à Sylvestre Amoussou dans Un pas en avant – les des­sous de la cor­rup­tion du Bénin. Ce prix est doté de un mil­lion (1.000.000) de francs CFA.

Les Prix de la Meilleure Collaboration Artistique

- -le meilleur scé­na­rio : Voyage à Alger d’Abdelkrim Bahloul de l’Algérie.
- -la meilleure image : La mos­quée de Daoud Aoulad-Syad du Maroc.
- -le meilleur son : Pégase de Mohamed Mouftakir du Maroc.
- -la meilleure musi­que : Wasis Diop pour les musi­ques des films En atten­dant le vote de Missa Hebié du Burkina Faso ; Un pas en avant - les des­sous de la cor­rup­tion Sylvestre Amoussou du Bénin et Un homme qui crie Mahamat Haroun Saley du Tchad.
- -le meilleur décor : Da Monzon, la conquête de Samanyana, Sidy Diabaté du Mali.
- -le meilleur mon­tage : Le poids du ser­ment, Daniel Kollo Sanou du Burkina Faso
- -la meilleure affi­che : Essaha (La place) de Dahmane Ouzid de l’Algérie.

Chaque prix est doté de un mil­lion (1.000.000) de francs CFA.

COURTS MÉTRAGES

1er prix : Prix du Meilleur Court Métrage : Poulain d’Or de Yennenga est décerné au film Garagouz d’Abdenour Zahzah de l’Algérie. Ce prix est doté de trois mil­lions (3.000.000) de francs CFA et d’un tro­phée.

2ème prix : Prix spé­cial du jury : Poulain d’Argent de Yennenga est décerné au film Tabou de Meriem Riveill de la Tunisie. Ce prix est doté de la somme de deux mil­lions (2.000.000) de francs CFA et d’un tro­phée.

3ème prix : Poulain de Bronze de Yennenga est décerné au film Tinyé so de Daouda Coulibaly du Mali. Ce prix est doté de un mil­lion de francs CFA et d’un tro­phée.

Mention spé­ciale au film la méta­phore du manioc du Camerounais Lionel Meta.

FILMS DOCUMENTAIRES

Le 1er prix du meilleur film docu­men­taire est décerné à Monica Wangu Wamwere – The unbro­ken spirit de Jane Murago-Munene du Kenya. Ce prix est doté de trois mil­lions (3 000 000) de francs CFA.

Le second prix du film docu­men­taire est décerné à The Witches of Gambaga (Les sor­ciè­res de Gambaga) de Yaba Badoe du Ghana. Ce prix est doté de deux mil­lions (2 000 000) de francs CFA.

Le troi­sième prix du film docu­men­taire est décerné à Indochine, sur les traces d’une mère de Idrissou Mora-Kpaï du Bénin. Ce prix est doté d’un mil­lion (1 000 000) de F CFA.

Le jury a décerné deux men­tions spé­cia­les.
- La pre­mière Mention spé­ciale à State of Mind de Djo Tunda Wa Munga de la République Démocratique du Congo
- La seconde men­tion va à Sibi « l’âme violon » de Michel Zongo du Burkina Faso.

FILMS DE LA DIASPORA AFRICAINE

Le Prix Paul Robesson est décerné au film Les amours d’un zombi d’Arnold Antonin d’Haïti. Ce prix est doté de deux mil­lions (2.000.000) de francs CFA.

Première men­tion spé­ciale à Molockh tro­pi­cal de Raoul Peck de Haïti. La seconde men­tion spé­ciale va à Ithemba (l’espoir) de Webber Errol de la Jamaïque.

FILMS TELEVISUELS ET VIDEOGRAPHIQUES

Les fic­tions

Le Prix de la meilleure œuvre de fic­tion est décerné à Hopeville de Trengoue John de l’Afrique du Sud. Ce prix est doté de deux mil­lions (2 000 000) de francs CFA et un tro­phée.

Le Prix spé­cial du jury pour une œuvre de fic­tion est décerné à Champion of our time de Mak Kusaré du Nigeria. Ce prix est doté de un mil­lion (1 000 000) de francs CFA ;

Mention spé­ciale pour le Film Lobolo (The Dowry) de Mathison Michele de l’Afrique du Sud.

Les séries

Prix de la meilleure série décerné à la série Ismael le gaf­feur de Mamadou N’diaye du Sénégal. Ce prix est doté de deux mil­lions (2 000 000) de francs CFA.

Le Prix spé­cial du jury pour une oeuvre de série n’est pas décerné vu la fai­blesse des pro­duc­tions pré­sen­tées, aussi bien tech­ni­que­ment qu’artis­ti­que­ment.

Prix spécial de l’Union Européenne

Le prix de l’Union euro­péenne est décerné au film Notre étrangère de Sarah Bouyain (Burkina Faso).

Prix des écoles

Le prix de la meilleure fic­tion est décerné à L’or blanc d’Adam Salle de L’ESAV du Maroc. Le prix doté de deux mil­lions (2 000 000) de F CFA.

Le prix du meilleur docu­men­taire va au film Ah les blancs ! de Fatim Ouattara de l’ISIS du Burkina Faso. Le prix est doté d’un mil­lion (1.000.000) de F CFA.

(C) Clap Noir

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75