Accueil du site > Fiches des Films > D’une Fleur Double et De Quatre Mille Autres
D’une Fleur Double et De Quatre Mille Autres
Claude Haffner
Publié le : 2004

Un docu­men­taire de Claude Haffner, 2004, 20’






SYNOPSIS

Quelques jours avant son décès, Pierre Haffner (1943-2000) a écrit un texte ultime sur ses inquié­tu­des, quant à l’avenir du Cinéma Africain, dont il était un spé­cia­liste reconnu. En juillet 2003, sa fille Claude se rend en Tunisie à la ren­contre du père-fon­da­teur du Cinéma Africain, Tahar Chériaa, com­plice et ami de Pierre Haffner. En fai­sant son marché et sa cui­sine, Tahar Chériaa nous expli­que en quoi Pierre Haffner se dif­fé­ren­ciait des autres cri­ti­ques de cinéma et nous ana­lyse un extrait du texte inti­tulé D’une fleur double et de quatre mille autres.

A PROPOS DU FILM

Pas facile de déve­lop­per en quel­ques minu­tes la pensée phi­lo­so­phi­que de cet illus­tre cri­ti­que du cinéma afri­cain. Pourtant, nous sommes happés par les propos vision­nai­res, cri­ti­ques et d’une cruelle actua­lité de Pierre Haffner : « Le cinéma afri­cain est un enfant de qua­rante ans encore en train de naître – autant dire un mons­tre »… . C’est lui qui le dit. A l’occa­sion des cin­quante ans du cinéma afri­cain, nous avons là tous les ingré­dients pour com­pren­dre et réflé­chir sur l’avenir de cette ciné­ma­to­gra­phie. Un tra­vail très cru et un point de vue per­son­nel qui, ne lais­sant pas indif­fé­rent, mérite le débat.

Benoît Tiprez Clap Noir

LA REALISATRICE

Après un Diplôme Universitaire de Cinéma et d’Audiovisuel à l’Université de Strasbourg, Claude Haffner effec­tue une maî­trise de cinéma à la Sorbonne. Scripte (2000-2003) sur de nom­breux courts métra­ges, elle tra­vaille en autre pour Agnès Varda qui lui donne le goût du docu­men­taire.
A l’issue de sa for­ma­tion de réa­li­sa­tion de docu­men­tai­res à Altermédia en 2002, elle réa­lise son pre­mier essai docu­men­taire, Ko Bongisa Mutu (signi­fie s’arran­ger la tête en lin­gala). Suivent quel­ques docu­men­tai­res dont La canne musi­cale, une pro­me­nade avec Jean Rouch quel­ques jours avant sa mort. Actuellement elle rédige un mémoire sur Le docu­men­taire afri­cain, un remède éventuel aux maux dont souf­fre le cinéma afri­cain ?

FICHE TECHNIQUE
Réalisation : Claude Haffner
Images et son : Mohamed Challouf et Claude Haffner
Montage : Florian Paroz
Voix off : Claude Haffner
Images d’archi­ves : Interview de Pierre Haffner effec­tuée par des étudiants de l’Universté d’Aix-en-Provence
Production : Claude Haffner
Format : Béta SP, DVcam
Langue : Français
Contacts : zeze­haff­ner@­hot­mail.com

Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75