Accueil du site > Fiches des Films > De l’autre coté
De l’autre coté
Nassim Amaouche
Publié le : 2003

Un film de Nassim Amaouche Algérie - France 2003, 30 mn






SYNOPSIS

Samir est un avocat de 30 ans. Issu d’un milieu ouvrier, il n’a pas revu sa famille depuis un moment. Il retourne dans son quar­tier pour la cir­conci­sion de son frère. Il retrouve sa mère, sur-pro­tec­trice, son père confronté aux mêmes tra­cas­se­ries admi­nis­tra­ti­ves et au racisme ordi­naire, son frère Malek qui traîne tou­jours avec ses anciens amis. Rien n’a véri­ta­ble­ment changé dans son quar­tier d’ori­gine…

LE REALISATEUR

Né en 1977, Nassim Amaouche a étudié à l’Institut International de l’Image et du Son, sec­tion réa­li­sa­tion. " De l’autre côté " est son film de fin d’études. Il a également réa­lisé un docu­men­taire sur le pho­to­gra­phe de guerre Marc Garanger.
Nassim tra­vaille actuel­le­ment sur deux pro­jets, un film de com­mande qui serait co-réa­lisé en Jordanie et un film plus per­son­nel, un court métrage qui " lui per­mette d’essayer quel­que chose de com­plè­te­ment dif­fé­rent…une gale­rie de por­traits comme ça dans le silence. " (extrait de la Tchatche du 24 août 2004 au Festival de Gindou)

CRITIQUE

Samir retrouve sa famille pour la fête de cir­conci­sion de son petit frère. Mais dés l’ouver­ture du film on sent que l’heure n’est pas trop à la joie, l’ambiance est même fran­che­ment tendue, Samir semble porter en lui un malaise que le regard porté de ses parents sur lui confirme et entre­tient. Quel est le pro­blème ? Et bien jus­te­ment, à priori, il n’y a pas de pro­blème, Samir a réussi, Samir a fait des études, Samir est devenu avocat, Samir a quitté sa cité. Et c’est pré­ci­sé­ment là que rien ne va plus, parce qu’en accé­dant en quel­que sorte à une autre iden­tité, à un destin dif­fé­rent de celui dévolu à un jeune fils d’immi­gré, enfant de la ban­lieue, il est passé de " l’autre côté ". Cette fron­tière, Samir, empê­tré dans sa culpa­bi­lité et ses contra­dic­tions, semble avoir bien du mal à la fran­chir en lui-même et l’échange avec ses parents qui adop­tent avec lui l’atti­tude engon­cée que l’on réserve en géné­ral aux nota­bles ne fait qu’entre­te­nir un peu plus son embar­ras et sa gêne.

Nassim Amaouche filme par­ti­cu­liè­re­ment bien les silen­ces, celui du père pres­que muti­que enfoncé dans une atti­tude de retrait comme dans son cos­tume, celui angoissé de Samir qui peine à établir une rela­tion nor­male avec ses parents. La plus belle scène du film, en effet, se passe de tout com­men­taire, elle montre le lien se réta­blir entre le père et le fils, le pre­mier rasant le second pour éviter que celui ci ne se coupe. Par ce geste, accom­pli pres­que comme un rituel, n’oublions pas que nous sommes jour de cir­conci­sion, le contact se noue par le corps et, l’espace d’un moment, Samir rede­vient pour son père le petit garçon qu’il n’a cer­tai­ne­ment jamais tota­le­ment renoncé à être, et non plus l’avocat impres­sion­nant, passé de l’autre côté.

Malgré quel­ques mala­dres­ses, ce film révèle un réa­li­sa­teur subtil et pro­fond, impli­qué dans son sujet. En effet, bien au-delà de la pein­ture sociale et fami­liale qui sert de toile de fond à " De l’autre côté ", Nassim Amaouche s’inté­resse à la com­plexité des âmes, nous offrant ainsi une pos­si­bi­lité d’iden­ti­fi­ca­tion uni­ver­selle.

Danièle Gambino Clap Noir

FICHE TECHNIQUE
Réalisation et scé­na­rio : Nassim Amaouche
Avec : Fariza Mimoun, Yasmine Belmadi, Benaïssa Ahouari, Keine Bouhiza, Abde Deen.
Images : Cedric Ascencio et Sylvain Zambelli
Montage : Aurélie Monier
Son : Morgan Lanniel et Julien Broyer
Musique : Cheb Khaled
Production : IIIS : Institut International de l’Image et du Son Contact : IIIS - Institut International de l’Image et du Son 7, rue Descartes, Parc de Pissaloup - 78190 Trappes - France Tél. (33 1) 30 69 00 17 - Fax (33 1) 30 50 43 63 E-mail : 3is@iiis.fr

Les films de Nassim Amaouche :
Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75