Fespachrono - 3
Publié le : mardi 26 février 2013
Les chroniques du Fespaco 2013

Plein écran, pleine lune

La pleine lune aurait-elle des effets contrai­res sur le Fespaco et, plus pré­ci­sé­ment sur les cabi­nes de pro­jec­tion ?

8h, Petite salle du CCF : "Même Pas Mal" .Rendez vous avec Nadia El Fani qui pré­sente son der­nier film. Elle bataille, Nadia, le pro­jec­teur ne veut rien savoir, fina­le­ment, c’est le cœur lourd qu’elle se rabat sur le DVD.
Qu’importe ! L’impor­tant étant quand même de le voir ...même dans de mau­vai­ses condi­tions, écran tron­qué etc...La force du propos, de la cons­truc­tion, de la situa­tion de cette réa­li­sa­trice tuni­sienne frap­pée simul­ta­né­ment par une fatwa et un cancer, et tou­jours debout, se com­mu­ni­que au public, ému, emballé, admi­ra­tif et fier de côtoyer cette femme magni­fi­que. Qui s’assied , ensuite, sur la scène pour débat­tre de l’avenir d’une Tunisie qui lui est deve­nue inter­dite. Prochaine pro­jec­tion, jeudi 28 février à 14H salle des Chargeurs, tous les taxis connais­sent.

Encore un effet de la lune ? La malé­dic­tion s’étend au réseau qui vous livre une connexion de souris.... Parait-il que la colère des Dieux s’est abat­tue sur la fibre inter­net entre Bobo et Ouaga ! Dur dur de chro­ni­quer en pas­sant le plus clair de son temps devant un écran d’ordi ...bien moins exci­tant que celui du ciné pour lequel on est là, non ?

16h Ciné Burkina : "Femme écrite", film maro­cain hors com­pé­ti­tion de Lahcen Zinoun. Pas de sus­pense, c’est une pro­jec­tion DVD qui com­mence. Un DVD, trop long­temps resté au soleil peut être ? Après 3 essais catas­tro­phi­ques, les spec­ta­teurs dépi­tés, incré­du­les sont invi­tés à quit­ter la salle. Du film on a vu 3 fois les 10 pre­miè­res minu­tes, en pati­nage artis­ti­que. On repro­gram­mera plus tard...Inch Allah !

Ce qui fait le bon­heur du bar du Burkina : une bonne Flag pour se remet­tre et dis­cu­ter avec les amis retrou­vés...Alex le barbu bénino-nigé­rien et Thierry des Inrocks à Ouaga pour son pre­mier Fespack. Action ! Taxi, direc­tion le maquis du CNA, Thierry veut voir la pro­jec­tion de "Yaaba" d’Idrissa Ouedraogo, petite visite des lieux très agréa­ble...Tous les jours pro­jec­tion gra­tuite à 18h30.

18h30 Ciné Neerwaya : "Congé de Mariage" de Boubacar Diallo. C’est entendu, le peul ne vise pas l’exé­gèse du ciné­phile euro­péen. Il reven­di­que un cinéma à l’adresse des oua­ga­lais qu’il espère voir reve­nir devant les grands écrans. Et sans l’argent des pro­duc­teurs du nord...Une veine qu’il suit depuis un bon moment, et ça marche. La salle conti­nue de se flé­trir dou­ce­ment, mais elle est bien vivante et son public varié.

En avant pour la énième comé­die de proxi­mité. Argent, couple, mai­tres­ses et mani­gan­ces des pau­vres hommes bernés fina­le­ment par des femmes plus fortes qu’eux. Du boulot cor­rect dans le genre, qu’on pour­rait rap­pro­cher de la série fran­çaise "Plus Belle La Vie" si Boubacar Diallo abor­dait d’autres domai­nes plus larges de la société...les condi­tions de tra­vail par exem­ple, à peine esquis­sées ici. A la réflexion, c’est un cons­tat affli­geant ...Les femmes sont rédui­tes à un rôle, au mieux, de faire valoir, au pire, d’intri­gan­tes qui frô­lent la pros­ti­tu­tion douce. Où sont les vraies femmes ???

21h Siège du Fespaco : grande fête ! Je retrouve Achille et Mariam assis à une des cen­tai­nes de tables devant le grand podium où chaque soir se déroule un concert gra­tuit. Sponsorisé par La Générale des Assurances ce que même les sourds ne peu­vent igno­rer... sono hyper mus­clée. Un ani­ma­teur bate­leur excep­tion­nel mêle chants reli­gieux et plai­san­te­ries qui font se tordre de rire toute la foule. En atten­dant les musi­ciens qui joue­ront toute la nuit. La véri­ta­ble fête popu­laire n’est pas dans les salles appa­rem­ment.
Question du jour : à l’excep­tion des pro­fes­sion­nels, quel est le pour­cen­tage de spec­ta­teurs bur­ki­na­bès dans les salles ?

Michèle Solle

Laisser un commentaire

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75