Atakalu
Dieudo Hamadi
Publié le : samedi 6 avril 2013

Voir en ligne : Entretien avec Dieudo Hamadi dans Images Francophones

Un film de Dieudo Hamadi, République Démocratique du Congo - France, 2013, 60’

SYNOPSIS

L’élection pré­si­den­tielle de 2011 fut la deuxième élection libre seu­le­ment, depuis l’indé­pen­dance de la République Démocratique du Congo en 1960. Gaylor, pas­teur sans-le-sou (comme une majo­rité des neuf mil­lions d’habi­tants de Kinshasa) se méta­mor­phose en ata­laku, « crieur » en lin­gala. Il fait affaire avec le député le plus offrant dont il assure la publi­cité dans la rue et pour qui il déni­che des musi­ciens qui com­po­se­ront la chan­son de sa cam­pa­gne.

CRITIQUE

La force de ce film est que l’on entre dans des scènes réel­les à bras le corps : scène de prêche hys­té­ri­que dans une église évangéliste, scène où le per­son­nage prin­ci­pal, Gaylor, sorte de mer­ce­naire de la démo­cra­tie, plonge dans des che­mins tor­tueux de la ban­lieue de Kinshasa pour aller cher­cher des jeunes : ce sont des musi­ciens, il veut leur pro­po­ser de l’aider dans la cam­pa­gne électorale. Là, in situ, sur le vif, les jeunes ima­gi­nent un hymne qu’ils chan­tent au milieu de la brousse, sou­rire bien éméché et iro­ni­que aux lèvres. Scène où Gaylor a fini "sa" cam­pa­gne et ramasse sa bible et sa liasse de billets. Scène de crise col­lec­tive au bureau de vote où quelqu’un est accusé de triche.

JPEG - 19.9 ko
© Mutotu Productions

Le film est comme cela : brut, dans la belle tra­di­tion du cinéma du réel, une véri­ta­ble immer­sion dans l’action et le quo­ti­dien. L’humour du regard, la capa­cité à suivre son per­son­nage pour extraire de lui tout ce dont il est por­teur, sa mise en phase avec les situa­tions qu’il ren­contre, sont la grande intel­li­gence, le grand talent d’un jeune réa­li­sa­teur qui a su saisir le moment démo­cra­ti­que pour filmer la vie de ses conci­toyens. Dans la rue. Pas cool, voire ter­ri­fiant par moments, mais plein d’espoir, comme lui-même le rap­pelle.
Caroline Pochon

LE REALISATEUR

Né à Kisangani (RDC) en 1984. Après des études de bio­mé­de­cine, il entame en 2007 un cursus de for­ma­tion cinéma à Kisangani, puis à Kinshasa. En 2009, il suit avec Suka ! Production et l’Ambassade de France à Kinshasa une for­ma­tion autour du cinéma docu­men­taire. Il signera en 2009 Dames en attente (26’), un docu­men­taire autour de la pra­ti­que des hôpi­taux congo­lais de séques­trer les patients ne pou­vant régler leurs fac­tu­res.

JPEG - 15.1 ko
© Clap Noir

Cette même année, Dieudo Hamadi sera assis­tant régis­seur géné­ral sur le der­nier film de Djo Munga, Viva Riva. Il réa­li­sera Tolérance zéro l’année sui­vante, autre ver­sion d’un volet du film Congo en 4 actes pro­duit par Djo Tunda wa Munga quel­ques années aupa­ra­vant. Il pré­pare la pro­duc­tion de son 1er long métrage docu­men­taire avec les stu­dios Kabako (Kisangani) et Agat Films & Cie (Paris). Dieudo Hamadi a reçu le Prix Joris Ivens 2013 au Cinéma du réel (Paris).

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Dieudo Hamadi
Image & Son : Dieudo Hamadi
Montage : Dieudo Hamadi, Penda Houzangbe
Production : Mutotu Productions
Contact : Walter Films 6, rue du Sentier 75002 Paris. Tel : 01 77 75 98 75
Site web : http://wal­ter­films.com

Les films de Dieudo Hamadi :
Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75