Ramata
Léandre-Alain Baker
Publié le : samedi 14 février 2009

Un film de Léandre-Alain Baker, Congo/Sénégal, 2008, 90’







SYNOPSIS

Nous sommes au Sénégal, de nos jours. Ramata, la cin­quan­taine passée, est une femme d’une beauté envoû­tante. Elle est mariée depuis une tren­taine d’années à Matar Samb, ancien pro­cu­reur devenu Ministre de la jus­tice. Ils vivent aux Almadies, un quar­tier très huppé de Dakar. Ngor Ndong, lui, a vingt-cinq ans. Il est fort, mys­té­rieux et sans domi­cile fixe. C’est un petit mal­frat occa­sion­nel, connu par les ser­vi­ces de police. Un soir, au hasard d’un taxi au volant duquel se trouve Ngor Ndong, Ramata, d’abord réti­cente, consent fina­le­ment à le suivre au Copacabana, un bouge des bas-fonds de Dakar. Grisée par le mys­tère émanant de ce jeune homme qui semble, comme elle, désa­busé par la vie, elle se laisse conduire dans l’arrière-salle du bouge. Là, Ngor Ndong inter­pellé par la puis­sance que repré­sente cette femme « de la haute », va tenter de la pren­dre de force. Ramata résiste sans grande convic­tion, pour fina­le­ment céder à la ten­ta­tion… Nonobstant la morale bien pen­sante du milieu for­tuné dans lequel son mari l’a ins­tal­lée et la dis­cré­tion dans laquelle elle devrait se main­te­nir, Ramata s’émancipe de toute rete­nue pour vivre inten­sé­ment ce qu’elle croit être le grand amour, au grand dam de son mari, dont l’hon­neur se trouve bafoué par la rumeur.

LE REALISATEUR

Acteur, auteur et réa­li­sa­teur congo­lais, Léandre – Alain BAKER a réa­lisé plu­sieurs films courts-métra­ges et docu­men­tai­res Il vient de réa­li­ser Ramata, son pre­mier long-métrage fic­tion et pré­pare actuel­le­ment Yolande ou les bles­su­res du silence, un film docu­men­taire retra­çant le por­trait et le par­cours d’une femme rwan­daise res­ca­pée du géno­cide. Il a également tra­vaillé en qua­lité de comé­dien entre autres avec Gabriel Garran, Philippe Adrien, Christian Schiaretti, Philippe Mercier, Peter Brook, Thierry Mennessier …En 2005-2006, il a obtenu une bourse du CNL (Centre National des let­tres) pour une rési­dence d’écriture à la Maison des Auteurs de Limoges.

FILMOGRAPHIE

1993 : Un Pygmée dans la bai­gnoire (CM)
1995 : La Couture de Paris (CM)
1998 : Diogène à Brazzaville (Docu)
1999 : Au bout du cou­loir (CM)
2001 : Tchicaya, la petite feuille qui chante son pays (Docu)
2005 : Les oran­ges de Belleville (CM in “Paris, la métisse”)

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Léandre-Alain Baker
Scénario : Miguel Machalski, Léandre-Alain Baker, Abasse Ndione
Avec : Katoucha, Viktor Lazlo, Ibrahima Mbaye, Ismaël Cissé, Suzanne Diouf, Abdoulaye Diop Dany, Omar Seck, Mame Ndoumbé Diop
Image : François Kuhnel
Son : Alioune M’Bow
Décors : Moustapha Ndiaye Picasso
Montage : Didier Ranz
Musique ori­gi­nale : Wasis Diop
Direction artis­ti­que : Bouna Medoune Sèye
Production exé­cu­tive : Gilles Le Mao pour LA HUIT PRODUCTION
Production : Moctar Ndiouga Bâ pour MEDIATIK S.A.
Contact : MEDIATIK S.A. 22 rue Dr Guillet BP : 6584 Dakar Etoile SENEGAL / Tel : +221 76 751 51 86 – +336 19 08 06 28 Fax : +221 33 821 84 21 media­tik94@­hot­mail.com

Les films de Léandre-Alain Baker :
Les autres films
<
21

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75