Accueil du site > Archives > 2009 > Balade in Lussas
Balade in Lussas
Publié le : samedi 12 septembre 2009
21ème édition des Etats Généraux du Documentaire

La 21ème édition des Etats Généraux du Documentaire s’est dérou­lée à Lussas du 16 au 22 août.
Dimanche 16, jour­née : sous la cha­leur, le vil­lage se pré­pare. Une armée de béné­vo­les sillonne le vil­lage. Les cafe­tiers chas­sent les der­niè­res mou­ches, tentes et cha­pi­teaux se dres­sent un peu par­tout tandis que le staff du fes­ti­val tra­verse la rue sans regar­der.
Dimanche soir, sous les étoiles, devant l’écran géant du stade, dis­cours des poli­ti­ques. Un scoop : la visite annon­cée pour le len­de­main de Frédéric Mitterrand le nou­veau minis­tre chargé de la Culture. Une dis­tinc­tion qui, on l’espère, pour­rait pré­ser­ver l’évènement des nou­vel­les mena­ces de res­tric­tions bud­gé­tai­res ?
Puis, Jean-Marie Barbe, le maître des lieux, pré­sente le pro­gramme, convo­que les 120 béné­vo­les pour la photo de groupe et lance le pre­mier film : Pétition, la cour des plai­gnants de Zhao Liang. Deux heures denses sur la vie de ces péti­tion­nai­res chi­nois, qui depuis dix ans, pour cer­tains, atten­dent que la jus­tice passe, ras­sem­blés près du bureau des plain­tes, vivant dans des abris de for­tune. Cette lutte leur tient lieu d’unique raison de vivre. Le cinéaste les suit depuis 1996, un apos­to­lat qui rend compte d’une autre vision de la Chine. Respirer un grand coup…


Chujing Xu

En pre­mière partie, Si loin, si près, un joli court de Chujing Xu, fraî­che émoulue du master de Lussas, filmé dans la région.
Le len­de­main, tout s’emballe. Passage éclair du minis­tre entouré de pho­to­gra­phes. Mais le souci est ailleurs : face à une offre de 170 films, des choix dou­lou­reux s’impo­sent ! Les films afri­cains sont pro­gram­més en début de semaine, rat­tra­page à la média­thè­que pour les mal­chan­ceux. Mais com­ment résis­ter, par exem­ple, à la vox populi qui com­mente en boucle Bassidji, de Mehran Tamadon tourné en Iran parmi des extré­mis­tes musul­mans ? Six lieux de pro­jec­tion dans le vil­lage, des séan­ces de 10h à tard dans la nuit. La rue se rem­plit à heures fixes de spec­ta­teurs assoif­fés, affa­més, qui enva­his­sent ter­ras­ses et can­ti­nes, pour se vider aussi sec dès la reprise des com­bats…

Découverte des films de Lumière d’Afrique, et de leurs jeunes réa­li­sa­teurs (trices) en pré­sence de cer­tains ! Vérifier que le cinéma afri­cain bouge encore et qu’il ne demande qu’à se déve­lop­per. Awa Traoré n’a pu venir accom­pa­gner Waliden, l’enfant d’autrui, on le regrette, tant de ques­tions à lui poser… mais qui l’auraient gênée, peut- être, tant est grande sa réserve face au sujet. L’élégante Gentille M.Assih, (Itchombi) est au vil­lage, et par­ti­cipe à toutes les dis­cus­sions, cha­leu­reux sou­rire… et magni­fi­que prénom si bien porté ! Absent aussi, mais pour d’autres rai­sons, Luc Abaki l’auteur togo­lais d’Autopsie d’une suc­ces­sion sans doute pris par ses nou­vel­les fonc­tions au sein du gou­ver­ne­ment de Faure Eyadema. Rencontre avec Camille Plagnet, le seul euro­péen du lot, après la pro­jec­tion de La Tumultueuse Vie d’un Déflaté, tourné à Ouagadougou. Après Lussas, il est invité aux ren­contres de Gindou, nous le retrou­ve­rons là bas…

Lussas n’est pas une ville d’eaux, ça se sau­rait ! On voit à toute heure du jour et de la nuit, des poi­gnées de béné­vo­les faire la queue devant de rares dou­ches. Les ven­deurs de fruits ont ins­tallé des étals devant leurs mai­sons ; en cas d’absence on vous prie poli­ment d’en lais­ser le prix dans la boite à let­tres.
Les séan­ces de nuit au stade sont bien agréa­bles, en cas d’ennui, il suffit de lever la tête vers les mil­liers d’étoiles. Certains se cou­chent car­ré­ment sur la pelouse.
C’est le lundi que Berni Goldblat vient pré­sen­ter son film Ceux de la Colline, dont les images enva­his­sent la nuit.
C’est encore là que nous décou­vrons Les Ombres. Premier film du cata­lan Oriol Canals et qui traite sous un angle par­ti­cu­lier du destin des clan­des­tins en Espagne. Coïncidence, Les Ombres sera également pro­grammé à Gindou, la semaine sui­vante.
Beaucoup d’élèves de l’INSAS de Bruxelles ont fait le voyage pour suivre le sémi­naire « Actualités Politiques du docu­men­taire », dirigé par leur pro­fes­seur Patrick Leboutte. Passée la visite minis­té­rielle, le tra­vail a repris à Lussas, tenace et joyeux.

Michèle Solle

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75