Hasard ou nécessité de la programmation ? Les longs métrages de fiction traitaient de la guerre, au Mali pour Sissako, en Algérie pour Salem ; les documentaires s’attachaient à des femmes en lutte, Ken Bugul l’écrivaine sénégalaise victime de préjugés de tous types dans son propre pays et des femmes tutsies qui témoignaient avec leur enfant de 20 ans fruit des viols qu’elles ont subis pendant le génocide. Quant aux courts métrages, ils étaient dédiés à la jeunesse : Souvenirs d’enfance pour Cédric Ido, (...)

Laisser un commentaire


Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75