Accueil du site > Fiches des Films > Lingui, les liens sacrés
Lingui, les liens sacrés
Mahamat-Saleh Haroun
Publié le : samedi 16 octobre 2021

Un film de Mahamat-Saleh Haroun, France-Allemagne-Belgique-Tchad, 2021, 87’

SYNOPSIS

Dans les fau­bourgs de N’Djaména au Tchad, Amina vit seule avec Maria, sa fille unique de quinze ans. Son monde déjà fra­gile s’écroule le jour où elle décou­vre que sa fille est enceinte. Cette gros­sesse, l’ado­les­cente n’en veut pas. Dans un pays où l’avor­te­ment est non seu­le­ment condamné par la reli­gion, mais aussi par la loi, Amina se retrouve face à un combat qui semble perdu d’avance…

LE REALISATEUR

Né en 1960 à Abéché, au Tchad, il vit en France depuis 1982. Il a étudié le cinéma et le jour­na­lisme en France. Il se fera connaî­tre avec Bye bye Africa en 1999, avec lequel il obtint le Prix du Meilleur pre­mier film à la Mostra de Venise. Le réa­li­sa­teur est déjà venu sur la croi­sette à la Quinzaine des Réalisateurs avec Abouna en 2002, film qui a par ailleurs reçu plu­sieurs prix spé­ciaux au Fespaco 2003. Mais c’est avec Daratt, saison sèche, Prix spé­cial du Jury au fes­ti­val de Venise en 2006 et Etalon de bronze au Fespaco 2007 qu’il se fait réel­le­ment connaî­tre sur la scène inter­na­tio­nale. Un homme qui crie son qua-trième long-métrage a reçu le Prix spé­cial du jury à Cannes 2010 et l’Etalon d’argent au Fespaco 2011. En 2013 il revient en com­pé­ti­tion au Festival de Cannes avec Grigris qui obtient le Prix Vulcain de la meilleure contri­bu­tion artis­ti­que pour la pho­to­gra­phie du film.
Son pre­mier long métrage docu­men­taire, Hissein Habré, une tra­gé­die tcha­dienne en 2016 est sélec­tionné hors com­pé­ti­tion à Cannes. Puis en 2018, il réa­lise Une saison en France, pre­mière expé­rience de tour­nage en France. Avec Lingui, les liens sacrés, il retrouve son pays natal, le Tchad. En 2010, il a reçu le pres­ti­gieux Prix Robert Bresson à la Mostra de Venise pour l’ensem­ble de son œuvre.Mahamat-Saleh est aussi roman­cier : son pre­mier roman « Djibril ou les ombres por­tées » est paru aux Editions Gallimard en mars 2017.

Filmographie

  • 1991 : Tan Koul
  • 1994 : Maral tanié, cm
  • 1995 : Bord’Africa, doc
  • 1996 : Goï-Goï, cm
  • 1996 : Sotigui Kouyaté, un griot moderne, doc
  • 1999 : Bye-bye Africa, lm
  • 2001 : Letter from New York City, cm
  • 2002 : Abouna, lm
  • 2005 : Kalala, doc
  • 2006 : Daratt (saison sèche), lm
  • 2007 : Sexe, gombo et beurre salé, lm TV
  • 2010 : Un homme qui crie, lm
  • 2013 : Grigris, lm
  • 2016 : Hissein Habré, une tragédie tchadienne, doc lm
  • 2018 : Une saison en France, lm
  • 2021 : Lingui, les liens sacrés, lm

FICHE TECHNIQUE

- Réalisation & scé­na­rio : Mahamat-Saleh Haroun
- Avec : Achouackh Abakar Souleymane, Rihane Khalil Alio, Youssouf Djaoro, Briya Gomdigue, Hadjé Fatimé Ngoua
- Directeur de la pho­to­gra­phie : Mathieu Giombini
- Monteur image : Marie-Hélène Dozo
- Ingénieur du son : Thomas Bouric
- Musique ori­gi­nale : Wasis Diop
- Productrice délé­guée : Florence Stern, Pili Films
- Coproduction : PILI FILMS - GOÏ-GOÏ PRODUCTIONS / MADE IN GERMANY / BELUGA TREE
- Distribution : AD VITAM 71, rue de la Fontaine au Roi - 75011 Paris Tél. : 01 55 28 97 00 contact@ad­vi­tam­dis­tri­bu­tion.com

Crédit Photo Mahamat-Saleh Haroun : Le Quotidien

Les autres films
<
19
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75