Accueil du site > Archives > 2003 > Niamey à l’heure du cinéma africain
Niamey à l’heure du cinéma africain
Publié le : jeudi 4 janvier 2007

S’il y a bien quelque chose qui ne marche plus à Niamey dans le domaine culturel, c’est bien le cinéma. Il y a une dizaine d’année, les quelques salles qui existaient encore programmaient autre chose que des films vidéos. Les cinéphiles, pouvaient, le week end, faire un programme cinéma, aller soit au Studio Jangorzo, soit au Palais des Congrès ou encore au Centre Culturel Français.

Aujourd’hui, tout cela fait partie de l’his­toire. Les Rencontres Cinématographiques de Niamey - RECAN, qui pro­po­sent toutes les deux années, des films afri­cains, n’ont plus tenu leurs assi­ses depuis 2000.

Avec le temps, les ciné­phi­les ont fini par oublier le grand écran et se sont rabat­tus sur les vidéo cd. Et voilà que le Centre Culturelle Franco-Nigerien pro­gramme un mois de rétros­pec­tive du cinéma afri­cain à Niamey.

Au pro­gramme : " Yam Daabo" du Burkinabé Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso 1996-80’) ; de "Guimba" du Malien Cheick Oumar Sissoko (Mali 1995-94’) ;de "Sia, le rêve de python" du Burkinabé Dany Kouyaté (Burkina Faso 2001-96’) et de "Sango Malo" de Bassek Ba Kobhio (Canada/Erythrée -1991-93’).

Heureuse ini­tia­tive que celle du Centre Culturel Franco-Nigerien. Nous pen­sons qu’il est impor­tant que le public de Niamey et celui du Niger, retrouve cette culture ciné­ma­to­gra­phi­que qui a long­temps carac­té­risé le Niger, pays de grands cinéas­tes tels que Oumarou Ganda, Djingareye Maïga, entre autres.

Candide Etienne 02 juillet 2003

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75