Fils du pays n’est plus à présenter. Espiègle, taquin, souvent moqueur, Abdoulaye Komboudri fait partie de ces acteurs qui te donnent envie de suivre un film dès que l’on annonce leur nom dans un générique. Nous l’avons retrouvé dans le quartier Gounghin à Ouagadougou dans son maquis « Le Doyen du Baramundi ». Il nous livre ses impressions sur la 26ème édition du FESPACO. Clap Noir : Abdoulaye quelles sont tes impressions sur la 26ème édition du FESPACO ? Abdoulaye Komboudri : Le cinquantenaire ne se (...)

Laisser un commentaire


Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75