Atakalu
Dieudo Hamadi
Publié le : samedi 6 avril 2013

Voir en ligne : Entretien avec Dieudo Hamadi dans Images Francophones

Un film de Dieudo Hamadi, République Démocratique du Congo - France, 2013, 60’

SYNOPSIS

L’élection présidentielle de 2011 fut la deuxième élection libre seulement, depuis l’indépendance de la République Démocratique du Congo en 1960. Gaylor, pasteur sans-le-sou (comme une majorité des neuf millions d’habitants de Kinshasa) se métamorphose en atalaku, « crieur » en lingala. Il fait affaire avec le député le plus offrant dont il assure la publicité dans la rue et pour qui il déniche des musiciens qui composeront la chanson de sa campagne.

CRITIQUE

La force de ce film est que l’on entre dans des scènes réelles à bras
le corps : scène de prêche hystérique dans une église évangéliste,
scène où le personnage principal, Gaylor, sorte de mercenaire de la
démocratie, plonge dans des chemins tortueux de la banlieue de
Kinshasa pour aller chercher des jeunes : ce sont des musiciens, il
veut leur proposer de l’aider dans la campagne électorale. Là, in situ, sur le vif, les jeunes imaginent un hymne qu’ils chantent au milieu de la brousse, sourire bien éméché et ironique aux lèvres. Scène où Gaylor a fini "sa" campagne et ramasse sa bible et sa liasse
de billets. Scène de crise collective au bureau de vote où quelqu’un
est accusé de triche.

JPEG - 19.9 kio
© Mutotu Productions

Le film est comme cela : brut, dans la belle tradition du cinéma du réel, une véritable immersion dans l’action et le quotidien. L’humour du regard, la capacité à suivre son personnage pour extraire de lui tout ce dont il est porteur, sa mise en phase avec les situations qu’il rencontre, sont la grande intelligence, le grand talent d’un jeune réalisateur qui a su saisir le moment démocratique pour filmer la vie de ses concitoyens. Dans la rue. Pas cool, voire terrifiant par moments, mais plein d’espoir, comme lui-même le rappelle.
Caroline Pochon

LE REALISATEUR

Né à Kisangani (RDC) en 1984. Après des études de biomédecine, il entame en 2007 un cursus de formation cinéma à Kisangani, puis à Kinshasa. En 2009, il suit avec Suka ! Production et l’Ambassade de France à Kinshasa une formation autour du cinéma documentaire. Il signera en 2009 Dames en attente (26’), un documentaire autour de la pratique des hôpitaux congolais de séquestrer les patients ne pouvant régler leurs factures.

JPEG - 15.2 kio
© Clap Noir

Cette même année, Dieudo Hamadi sera assistant régisseur général sur le dernier film de Djo Munga, Viva Riva. Il réalisera Tolérance zéro l’année suivante, autre version d’un volet du film Congo en 4 actes produit par Djo Tunda wa Munga quelques années auparavant. Il prépare la production de son 1er long métrage documentaire avec les studios Kabako (Kisangani) et Agat Films & Cie (Paris). Dieudo Hamadi a reçu le Prix Joris Ivens 2013 au Cinéma du réel (Paris).

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Dieudo Hamadi
Image & Son : Dieudo Hamadi
Montage : Dieudo Hamadi, Penda Houzangbe
Production : Mutotu Productions
Contact : Walter Films 6, rue du Sentier 75002 Paris. Tel : 01 77 75 98 75
Site web : http://walterfilms.com

Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75