Accueil > Articles > Adouna, la vie, le monde
Adouna, la vie, le monde
Publié le : samedi 9 juin 2012
Un téléfilm français tourné 100% au Sénégal

Un téléfilm d’Olivier Langlois, France, 91’
En diffusion sur FranceTV en streaming : http://www.pluzz.fr/adouna.html

Ce sont des jeunes des cités françaises. Des « français d’origines ». Des filles, des garçons qui ont dérapé à un moment de leur jeune vie et que l’on a envoyé purger leur peine au Sénégal, sous la coupe d’un éducateur musclé chargé de leur redonner goût au travail (Patrick Catalifo) Ils retapent un bateau de pêche.
Tout commence comme un téléfilm habituel. Personnages typés, mises en situations de comédie dramatique, ambiance djeun’s. Et tout à coup, le scénario fait une embardée et on plonge avec ce groupe de jeunes dans un extraordinaire drame : celui des immigrés clandestins. Le bateau est pris d’assaut par un groupe d’immigrants qui le détourne. Les jeunes partagent donc le destin de ces jusqu’au-boutistes. En osant marier deux sujets dont les rubriques sont traitées à des chapitres différents de nos magazines, les jeunes des banlieues et l’immigration clandestine, autour d’un scénario malin et plutôt haletant signé Sophie Deschamps, sur une idée de Philippe Brechbuhl et Laurent Zahar, avec des dialogues additionnels fort réalistes de El Diablo, ce téléfilm couillu nous embarque, et c’est le cas de le dire.
On vient de voir La pirogue de Moussa Touré à Cannes, en sélection Un certain regard. Sur un sujet voisin, ce film apporte un point de vue, une fraîcheur et une originalité dont on ne peut que se réjouir. Libre dans son ton, le récit est servi par une réalisation signée Olivier Langlois très vivante, proche des visages, avec une direction d’acteurs excellente, le respect des parlers et des langues des uns et des autres, bref, un téléfilm comme on aimerait en voir plus souvent. Intelligent, original, qui aborde les vrais sujets et les prend à bras le corps, avec l’humour et l’émotion qu’il faut.

Caroline Pochon

Réalisateur : Olivier Langlois
Scénaristes : Sophie Deschamps sur une idée originale de Philippe Brechbuhl, Laurent Zahar, dialogues additionnels d’El Diablo
Directeur de la photographie : Dominique de Wever
Montage : Aurique Delannoy
Ingénieur du son : Francis Baldos
Compositeur : Eric Neveux
, Daby Touré
Chef décorateur : Moustapha N’Diaye dit Picasso
Production : BFC Productions
Coproduction France 3 / La case à films
 - 91’
Contact : Groupe 25 images : gr25images chez orange.fr www.groupe25images.fr

Laisser un commentaire

  • Le 9 juin 2012 à 08:47

    Merci pour cette analyse du film. Elle est dans la droite ligne de ce que j’ai désiré faire avec ce Tele-Film.Je vous signale que le film est en en replay sur le site de France 2 jusqu’à mardi au plus tard.
    C’est certainement une des dernière occasion de le voir.

    Merci à vous. Olivier Langlois, réalisateur du film

    • Le 9 juin 2012 à 22:09, par SYLVIE

      Ce que j’ai aimé dans ce film, en plus des questions soulevées, c’est la vie grouillante du Senegal, ces couleurs chatoyantes, cette lumière, chaque plan était un tableau. Aussi, j"aimerai que vous nous donniez les lieux de tournage, particulièrement le village de pêcheur.Ce film m’a donné envie d’aller au Sénégal, rencontrer cette vie multicolore.

      Bravo et merci.
      SYLVIE

    • Le 28 juin 2012 à 15:25, par William

      mutuelle santé


      mutuelle officiel - mutuelle santé pas cher - mutuelle santé yvelines - mutuelle santé prix

      Je vais certainement revenir. J’admire le temps et l’effort que vous mettez dans votre blog et des informations détaillées que vous nous offrez !

    • Le 2 septembre 2012 à 23:48, par Eric

      10/10 C’est vraiment top ! ;-)

      Vente à domicile

      Travailler chez soi permet d’avoir un revenu complémentaire dans la vente a domicile de cosmétiques : Travailler a domicile

Également…
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75